Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 3 months ago (Fri Mar 25, 2016 12:03 am)

Édito: "L'intolérance des "tolérants"


Vincent Reynouard a obtenu, par oral, les raisons de son licenciement brutal. Il s'agit bien d'un licenciement pour délit d'opinion. Dans cette vidéo, il analyse la conversation qu'il a eue et souligne l'hypocrisie des "tolérants" qui, depuis Voltaire, justifient leur intolérance...




User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 months ago (Tue Mar 29, 2016 11:03 am)

Gestapo: la vérité (1)


La Gestapo fut-elle cette police criminelle que l'on présente aujourd'hui?

Dans cette vidéo, Vincent Reynouard aborde cette question. Après avoir expliqué qu'il ne faut jamais oublier le contexte révolutionnaire dans lequel le national-socialisme a émergé, il dévoile une grave tricherie commise par l'Accusation à Nuremberg, afin d'écarter un témoin gênant (le premier chef de la Gestapo). Puis il rappelle une vérité très surprenante et trop souvent occultée que l'on trouve dans le jugement de Nuremberg: la Gestapo ne fut pas déclarée "organisation criminelle" pour la période allant de sa formation au déclenchement de la guerre.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 months ago (Sun Apr 03, 2016 11:43 pm)

Édito: "Notre mémoire nationale confisquée"


Qui connaît la date du 4 avril (1943)? Ce jour-là, Paris et sa banlieue subirent un grave bombardement qui toucha les civils innocents et qui fit bien plus de victimes civiles que les attentats du 13 novembre 2015. Dans cet éditorial, Vincent Reynouard raconte, documents à l'appui, ces heures terribles: la mort qui frappe, le travail acharné des sauveteurs pour tenter d'arracher à la mort les ensevelis, les exploits héroïques de certains, le calvaire de l'identification des victimes... "C'était la guerre" a-t-on coutume de répondre pour excuser ce genre de forfait. Si c'était vrai, alors on s'en souviendrait aujourd'hui, au nom de la Mémoire, comme un mal nécessaire. Mais c'est le contraire qui se produit: on cultive l'amnésie. S'appuyant sur les discours prononcés à l'époque par les autorités religieuses, Vincent Reynouard explique pourquoi...


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 months ago (Tue Apr 19, 2016 7:18 am)

Je vais perdre mon dernier travail...


14/04/2016


Chère Correspondante, Cher Correspondant,


La série (noire) continue: sauf miracle, je perdrai mon deuxième (et dernier) travail de professeur que j'avais en Angleterre. En septembre dernier, j'avais en effet été embauché par deux instituts de cours particuliers. En mars, l'un des deux m'a congédié brutalement (voir ma vidéo sur le sujet). Il me restait encore l'autre, avec lequel je travaillais davantage. En décembre, la patronne m'avait d'ailleurs confié que je "faisais" 60% de leur chiffre d'affaire. Les cours que je donnais avec lui me rapportaient environ 600-700 £ par mois (le coût de la vie en Angleterre fait qu'1 £ équivaut à 1 € en France).

Seulement voilà, les nouvelles se propageant au sein de la (petite) communauté française, ce que je craignais vient d'arriver : ma patronne a appris voilà quelques heures qui j'étais. Aussitôt, elle m'a téléphoné. Elle ne m'a pas encore congédié, ignorant ce qu'elle allait faire. Mais elle m'a franchement dit: "Votre personnalité risque de faire couler ma boîte..."; "Si vous étiez prof de mon gosse, je vous virerais...". Mais elle ne peut pas croire que le sympathique prof que je suis soit une "autre personne"; elle veut donc comprendre pourquoi je défends ces idées qui la "dégoûtent" et qui la "font vomir". "Cela me fait drôle de savoir que je parlais à quelqu'un d'autre", m'a-t-elle dit. je lui ai répondu qu'elle ne parlait pas à "quelqu'un d'autre", qu'il n'y avait qu'un seul Vincent Reynouard. J'ai ajouté que je mettais une barrière étanche entre ma vie de prof et ma vie de militant politique. Rien à faire: "C'est sur Internet, donc vous faites tout pour diffuser vos idées." _ "Oui, mais pas à mes élèves." _ "Oui mais ils peuvent l'apprendre et maintenant que trois instituts sont au courant, croyez bien que cela va faire le tour de Londres très rapidement..."

J'ai pu obtenir qu'on se rencontre, face-à-face, samedi soir après mes cours. Elle a accepté. Mais l'espoir est très, très mince. Car outre que mes "idées" la "font vomir", la peur du qu'en-dira-t-on est très forte.

Il est amusant (si l'on peut dire) de voir que dans ces moments, tous les nobles idéaux de liberté d'expression et liberté d'opinion s'effondrent en une fraction de seconde. Vous êtes un être abominable qui "prêche la haine" et, donc, qu'il faut écarter.

Bref, ça continue... Dans moins d'une semaine, je me retrouverai à nouveau sans ressources. Et cette fois, ce sera en exil, sans famille, sans rien... Comme le disait mon arrière-grand-père: "Dans la vie, tout s'arrange, même mal..."

Je prépare actuellement une vidéo de deux heures environ qui remet à l'endroit l'histoire des années 1918-1939 : Hitler voulait-il prendre sa revanche militaire sur la France? Que penser des passages anti-français de Mein Kampf, Que dire du réarmement allemand? Fallait-il "marcher" pour la Pologne en 1939 au nom de la "parole donnée"?...

Sachant que je n'ai plus aucun espoir, je m'empresse de publier le maximum de vidéos qui remettent l'histoire à l'endroit. Après, je pourrai (me) reposer en paix. Mais pour l'heure, ma détermination reste intacte: nous somme en pleine guerre idéologique et je ne déserterai pas le champ de bataille où je figure en première ligne. Il ne s'agit pas d'orgueil déplacé, mais de servir l'intérêt commun...

Avec toute mon amitié,

Vincent


J'ai perdu mon travail... (les enseignements de cette affaire)


19/04/2016

Chère Correspondante, Cher Correspondant,


Pour mon travail de prof particulier, c'est fini. Ma patronne va se séparer de moi. Il n'y a même pas eu d'entretien samedi. Je le pressentais dès le début, dès la fin de notre première conversation de vendredi, quand elle ne cessait de répéter que je lui avais menti (en gardant le silence sur mes activités révisionnistes), que j'avais fait de la prison, ce qui était grave pour un professeur (elle n'était donc absolument pas choquée qu'on puisse aller en prison pour des "idées"), que mes idées la faisaient "vomir" et que, désormais, la relation de confiance était brisée. Samedi au petit matin, je lui ai écrit : "Si une rencontre est toujours au programme, cela peut-être vers 15h30... Mais soyons francs: il est impossible de travailler si la relation de confiance est brisée. Je m'explique: je ne vous vois pas (ainsi que Victoria) continuer à m'appeler ou à m'écrire en disant "ce mec à des idées vomitives" et moi, je ne me vois pas vous appeler ou vous écrire en me disant à chaque fois: "pour elles, je suis un monstre...". Les rapports hypocrites de ce genre, c'est invivable. Nous le savons tous... " J'attendais sa réponse mais dimanche soir vint sans qu'elle ne m'ait ni appelé, ni envoyé le moindre message. Hier, elle m'a enfin répondu par écrit: "Effectivement j’ai retourné le problème dans ma tête des derniers jours et je suis d’accord au niveau de la confiance. Est-ce que vous êtes disponible demain matin pour passer au bureau afin qu’on fasse le point sur vos élèves ?" Nous allons donc faire le point sur mes élèves, c'est-à-dire que je vais lui dire où j'en suis avec chacun d'entre eux, ceci afin "de diminuer le période d'adaptation" (dixit ma patronne).

Elle a donc trouvé un autre prof (ce n'est pas compliqué ici, en un week-end, cela se trouve...) et organise la transition...

C'est amusant. Voilà quelques semaines encore, cette femme me priait d'être prudent à vélo, de mettre un casque (ce que je ne fais jamais), d'avoir un gilet jaune (ce que je n'ai pas)... "Nous avons besoin de vous" me disait-elle, "on ne peut pas se permettre de vous perdre". Et soudainement, quand elle apprend mes opinions politiques et historiques, c'est elle-même qui prend son téléphone et me fait comprendre que c'est fini. Nouvelle preuve que le national-socialisme et le révisionnisme sont les deux tabous modernes. Ceux qui les enfreignent doivent être écartés, quelles que soient par ailleurs leurs compétences, leur efficacité et, de surcroît, leur gentillesse. Non, tout cela s'efface.

Cela me rappelle ce père de famille bruxellois dont j'avais sorti la fille des difficultés en math-physique et qui m'appelait : "Notre sauveur". De jour au lendemain, après l'affaire Williamson et l'article sur moi dans Paris-Match, il m'a jeté comme un chien galeux.

Cette affaire est intéressante pour une raison au moins. Certes, les associations juives font régner la terreur idéologique. Nous sommes tous d'accord sur ce point. Mais cette femme qui va me virer dans les prochains jours, elle aurait très bien pu dire: "L'absence de plaintes démontre qu'en effet, vous mettez une barrière étanche entre votre vie de militant révisionniste et votre vie de professeur. C'est tout ce que l'on vous demande. Certes, vos idées me déplaisent profondément, mais après tout, il faut être tolérant et, surtout, j'ignore le dossier, donc je ne puis juger". Mais non: lors de notre conversation, elle m'a dit: "Je comprends d'autant moins vos idées qu'elle sont contraire à la science que vous enseignez..." Madame avait donc déjà son opinion arrêtée sur la question: ce sont des opinions fausses et vomitives. Alors certes, elle est victime de la propagande, me dira-t-on. C'est indéniable: mais elle était dans une situation où elle aurait pu, aurait dû même, s'interroger et faire preuve d'esprit ouvert. C'était le moment ou jamais... Et sachant qu'en Angleterre, il n'y a pas de loi, elle aurait pu dire aux éventuels grincheux: "C'est notre prof ici, ses idées sont sans rapport avec son enseignement, donc on le garde...". Or, cela lui a été impossible. Lorsqu'elle m'a téléphoné vendredi, elle était encore sous le choc et ne savait pas quoi faire, mais non pas pour des raison de "tolérance" ni de questionnement intellectuel. Elle hésitait à se séparer d'un prof compétent qui "faisait" 60% de son chiffre d'affaire... Cela n'allait pas plus loin. Elle s'est donc mise en quête d'un autre prof, l'a trouvé et organise désormais la transition.

Alors oui, certaines associations juives font régner la terreur idéologique, mais au bas de l'échelle, les goïm courbent l'échine à tous les niveaux. Voilà pourquoi ces associations juives sont puissantes. Elles ne sont puissantes que de notre faiblesse. On peut donc les dénoncer autant qu'on voudra, tant que les goïm ne seront pas plus courageux, cela ne servira à rien. Il faut d'abord lutter pour rendre aux goïm leur dignité d'hommes et de femmes. Et pour cela, il faut s'interroger: qu'est-ce que la Vie? pourquoi sommes-nous ici? quelle est la nature de l'Homme? quelle société lui faut-il? Aboyer contre les Juifs tout en restant dans nos idées matérialistes et consumériste n'est pas la solution. Voilà ma position...

Je vais perdre mon travail, mais je ne perds pas confiance. La Providence m'aidera par le biais de personnes qui se présenteront à moi que ce soit par des dons ou des offres d'aide concrète. Encore une fois, donc, je ne perds ni mon enthousiasme, ni ma volonté de continuer à lutter pour les idées révisionnistes.

Merci à Toutes et à Tous qui me suivez et qui me soutenez.

Vincent

[email protected]

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 months ago (Sat Apr 23, 2016 6:58 am)

Édito : "1918-1939: les véritables "criminels contre la paix" "


Cette vidéo répond à une internaute qui prétend excuser les bombardements alliés meurtriers en affirmant qui si Hitler n'avait pas attaqué la France, rien de tout cela ne serait arrivé. Vincent Reynouard rétorque et en profite pour montrer des documents peu connus.

La vidéo complète comportera quatre parties.

Ce premier épisode (diffusé en deux temps) expose les deux premières parties. Dans la deuxième, V. Reynouard répond à l'objection courante qui consiste à dire: "Peu importe que ce soit la France qui ait déclaré la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939, car Hitler aurait un jour ou l'autre attaqué la France; il l'avait écrit dans Mein Kampf".

Plan de la vidéo :

1°)Première partie: Une propagande démocratique au service de la guerre

- Je suis un pacifiste qui déplore toutes les victimes civiles des guerres;
- L’éternel deux-poids-deux-mesures qui justifie l’intolérance et la guerre.

2°) Deuxième partie: Hitler aurait-il un jour ou l'autre envahi la France pour venger la défaite allemande de de 1918?

- Pourquoi, en mai 1940, les armées allemandes ont envahi la France?
- L’origine des diatribes antifrançaises de "Mein Kampf"
- Hitler recherche l’amitié de la France
- Sous Hitler, le peuple allemand aime la France
- 1936 : Hitler tend la main à la France
- 1938 : premier voyage d’échange franco-allemand
- Et si Hitler avait bluffé ?





User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 months ago (Sun Apr 24, 2016 11:12 pm)

Édito : "Pourquoi Hitler a-t-il réarmé?" (Les véritables "criminels contre la paix" (3))


Troisième volet de la vidéo: "Les véritables criminels contre la paix". Le réarmement de l'Allemagne à partir de mars 1935 est souvent cité comme "preuve" du bellicisme qu'Hitler voulait agresser les pays voisins. Dans cette vidéo, Vincent Reynouard explique la vraie raison de ce réarmement: de 1921 à 1927, conformément aux stipulations du Traité de Versailles, l'Allemagne a désarmé. Par la suite, toujours aux termes du Traité de Versailles, les vainqueurs auraient dû désarmer. Ils ne l'ont pas fait. D'où le réarmement Allemand...

La France, qui avait renié sa signature au moment de désarmer, était donc bien mal placée, le 3 septembre 1939, pour invoquer le "respect de la parole donnée", comme s'il s'agissait de quelque chose de sacrée pour elle.

Plan de la la vidéo:

- Ce que disait de Traité de Versailles
- 1921-1927: l'Allemagne désarme.
- Les vainqueurs (dont la France) refusent de désarmer
- Hitler agit après que ses prédécesseurs aient menacé.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 months ago (Tue Apr 26, 2016 7:13 am)

Édito : "3 septembre 1939: une guerre antidémocratique, illégale et suicidaire" (Les véritables..., -4)


Quatrième volet de l'exposé sur les véritables "criminels contre la paix".

Dans cette vidéo, Vincent Reynouard démontre que sur le plan du Droit international, du Droit constitutionnel, de la morale et des faits, la France ne devait pas, ne pouvait pas déclarer la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.

Plan de la vidéo

- 1°) Un traité d'assistance mutuelle qui était caduc
- 2°) La Pologne avait elle-même déchiré le pacte du 19 février 1921
- 3°) Un autre argument de Droit démontrant que la France pouvait reprendre sa parole
- 4°) L'ultime argument belliciste : "Il fallait stopper Hitler"
- 5°) Une guerre antidémocratique, illégale et suicidaire


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 1 month ago (Sun May 08, 2016 2:12 pm)

Édito : "1939" : les démocraties imposent la guerre à l'Allemagne pour exterminer l'hitlérisme


Le 3 septembre 1939, les démocraties déclarèrent la guerre à l'Allemagne afin d'exterminer l'hitlérisme et d'anéantir le IIIe Reich. Dans cette affaire, la Pologne n'était qu'un prétexte. Vous le découvrirez dans cette vidéo.

Dans la première partie (chapitre 1), je rappelle que la France n'était pas prête, militairement, pour cette croisade.

En octobre 1939, alors qu'elle se retrouvait seule devant le colosse germanique, elle aurait dû tout faire pour se dégager. Mais s'agissant d'une croisade imposée par des forces extérieures, elle persévéra dans la voie de la guerre, malgré Hitler qui proposait la paix (chapitre 2).

Le fait qu'il se soit agi d'une croisade contre le seul national-socialisme apparut à de multiples reprises entre le 17 septembre et le 15 décembre 1939. Outre les aveux britanniques, le refus de déclarer la guerre à l'URSS lorsqu'elle envahit la Pologne puis qu'elle agressa la Finlande prouve que les démocraties occidentales n'avaient qu'un seul ennemi: le Reich.

L'indépendance des petites nations, ils s'en souciaient comme d'une guigne. Puis vint le temps où les Alliés renièrent tous leurs serments et abandonnèrent la Pologne au monstre soviétique devenu leur allié (chapitre 3).

C'en était fini de l'indépendance de la Pologne: la boucle était bouclée.

Mais aujourd'hui, la guerre idéologique continue, car une victoire remportée à l'aide des pires violences physiques et des mensonges de propagande ne font pas mourir une idée...

Plan de la vidéo:

Chapitre 1 : La France montre son impréparation militaire

Premiers communiqués encourageants
Une réalité moins glorieuse
Changements d'objectifs et premiers aveux

Chapitre 2 : La France refuse de se désengager

Une occasion en or, pour Hitler, de prendre sa revanche
Hitler offre la paix aux démocraties occidentales
Le Reich contraint de mener une guerre étendue

Chapitre 3 : Une croisade idéologique contre le seul national-socialisme

Premiers aveux britanniques
Une première preuve : la passivité des démocraties suite à l'invasion de la Pologne par l'URSS
Une vérité qui apparaît au grand jour
Une nouvelle preuve : la même passivité suite à l'agression de la Finlande par l'URSS
Une contradiction évidente
L'impudence britannique
1933-1945 : les Alliés renient leurs serments et abandonnent la Pologne
Tous ces nobles serment violés
1945 : les Alliés cèdent la Pologne à Staline

Conclusion : Une guerre idéologique qui continue


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 1 month ago (Mon May 16, 2016 11:00 pm)

Édito : Si le national-socialisme avait été la vérité et le progrès ?


Vincent Reynouard répond à un jeune internaute qui l'accuse d'être un "vieux con" haineux et rejetant la vérité historique alors qu'aujourd'hui, les jeunes tentent de rebâtir un monde en ruines. Reynouard commence par lui faire remarquer que ce monde en ruines, c'est celui bâti par les vainqueurs de 1945. Pourquoi cet échec? N'est-ce pas parce que les vainqueurs ne représentaient pas la "civilisation" qu'ils prétendaient défendre? Et en effet, les Alliés n'ont cessé de mentir. Déjà au moment de partir en guerre: se fondant sur des documents historiques, Reynouard démontre qu'avec une hypocrisie cynique, l'Angleterre a torpillé l'ultime tentative de médiation italienne (31 août-3 septembre 1939) qui aurait pu sauver la paix. C'était si évident que les Français recoururent à la falsification de documents afin de défendre la stratégie anglo-française de ces jours tragiques. Quant à l'Angleterre, elle mentit par deux fois afin de cacher ses manoeuvres criminelles: à l'automne 1939 puis lors du procès de Nuremberg.

Dans une longue conclusion, Vincent Reynouard revient sur les réussites incontestables du national-socialisme. Il explique également qu'aujourd'hui, on peut parfaitement être un "national-socialiste apaisé", c'est-à-dire un national-socialiste à mille lieux des portraits de néo-nazis que dresse la propagande. Il cite Maurice Bardèche qui, dès 1948, avait posé la question: "Et si le national-socialisme avait été la vérité et le progrès. Ou du moins une forme de la vérité et du progrès?" Sachant que le communisme et le libéralisme qui se sont imposés en 1945 ont montré leur faillite, il est temps de s'interroger sérieusement sur la voie national-socialiste.


Plan de la vidéo:

1°) Le monde bâti en 1945 tombe en ruines

2°) La vérité qui, pour l'heure, nous sépare

3°) La vérité sur les responsabilités de la deuxième guerre mondiale

- Les prétendus "mensonges" d'Hitler
- 31 août 1939 : la médiation italienne et l'hypocrisie britannique
- L'aveu français
- Toujours l'hypocrisie britannique
- L'Angleterre dévoile son jeu
- Une proposition inacceptable et sans précédent
- Deux preuves historiques
- Deux mensonges anglais qui sont deux aveux de culpabilité
- Consternation chez les nationaux-socialistes

Conclusion :

- le parti national-socialiste, une origine française. 1935: Hitler librement plébiscité par les Sarrois. La victoire contre le chômage. Hitler réalise son programme. La preuve par la natalité et la nuptialité. Le national-socialisme apaisé. La question essentielle de Maurice Bardèche.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 3 weeks ago (Sun May 29, 2016 8:13 am)

Édito : "Alain Soral, Henry de Lesquen et le tabou des "chambres à gaz" "


Se fondant sur les déclarations d'Alain Soral et sur les poursuites intentées contre Henry de Lesquen, Vincent Reynouard explique en quoi les "chambres à gaz" sont devenues un tabou d'essence religieuse. Puis il souligne le discours contradictoire des antirévisionnistes: ils prétendent que nous ne représentons rien mais, dans le même temps, ils s'acharnent contre nous. Vincent Reynouard dresse le bilan de 10 ans de persécutions à son encontre: arrestations, saisies, condamnations... Or, il y a peu encore, le magazine "Résistances" le qualifiait de "gourou d'une secte confidentielle". Dans ce cas, pourquoi tant d'acharnement? Pourquoi ne pas le laisser avec ses quelques dévots dans leur délire underground? Cette répression féroce est paradoxalement la preuve que les révisionnistes disent vrai, ce qui rend leur discours intolérable aux menteurs conscients...


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 weeks ago (Wed Jun 08, 2016 11:44 am)

Édito : Dieudonné, la dictature en France, Reynouard en procès et la question d'Israël


Vincent Reynouard passera en procès le 16 septembre prochain pour trois vidéos mises en ligne.

Son cas confirme les propos tenus par Dieudonné le 26 mai dernier, à savoir que le climat dictatorial s'aggrave en France. Dans cet éditorial, Reynouard répond d'avance aux juges. Les nouvelles poursuites à son encontre révèlent qu'en France, la cinquième république finissante a réinstauré le tabou d'essence religieuse. Reynouard est poursuivi même lorsqu'il ne fait que rappeler des vérités historiques admises aujourd'hui par tous les historiens, comme l'absence d'ordre d'Hitler d'exterminer les Juifs. Pourquoi ? Parce que ce ne sont pas les mots qui sont poursuivis, mais les pensées de l'auteur : « Vous rappelez cette vérité, lui dit-on, mais on sait où vous voulez en venir... ». Quant aux autres passages reprochés, y compris sur la légitimité de de l'État d'Israël, Reynouard démontre que, loin d'être des positions extravagantes, ils ne font qu'exprimer des opinions raisonnables et nullement haineuses, des positions étayées par de nombreux documents historiques.

Mais qu'importe : un tabou ne se discute pas. L'hérétique moderne doit être châtié. Reynouard sait que les juges ne l'écouteront pas ; il est condamné d'avance.

Ayant désormais tout perdu, il ne se taira pas, jamais ! Il dira jusqu'au bout ce qu'il a à dire.

Plan de la vidéo

1°) Une question interdite

2°) Une vérité interdite d'expression si vous êtes un « mauvais pensant »

3°) Extermination ou expulsion ?
- L’absence d’ordre d’exterminer les Juifs
- Expulsion des Juifs : ces propos minimisés ou occultés

4°) Camps d’extermination ou de transit ?
- Le cas de Belzec
- Wannsee, Treblinka et Sobibor

5°) Débat interdit. Demande de débat passible des tribunaux

6°) La question d’Israël


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 2 weeks ago (Fri Jun 10, 2016 10:37 pm)

Oradour: 72 ans de mensonges (10 juin 1944-10 juin 2016)


Le 9 juin dernier, un jeune lycéen a rédigé un article sur le massacre d'Oradour, le 10 juin 1944. Sans surprise, l'article est politiquement correct, mais le jeune auteur souligne des faits qui auraient dû le surprendre. Vincent Reynouard appelle son attention sur ces faits et, s'appuyant sur des documents ainsi que sur des constatations matérielles, lui démontre en moins de dix minutes que la thèse officielle du drame d'Oradour est mensongère. Une argumentation choc...


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 1 week ago (Tue Jun 14, 2016 6:52 am)

Édito : "Devoir de Mémoire = embrigadement politique"


Dans ce court éditorial, Vincent Reynouard démontre, avec le cas d'Oradour, qu'au-delà des discours prétendument neutres, le Devoir de Mémoire n'est qu'une vaste opération d'embrigadement politique sous la bannière de l'antifascisme.

Puis il réfute l'argument selon lequel si la République détourne les jeunes du fascisme, c'est parce que les leçons de l'Histoire condamnent objectivement les fascismes. Il ne serait donc pas question de politique, mais de simple vérité... Reynouard répond en soulignant que l'Histoire invoquée par les gardiens de la Mémoire est celle écrite par les vainqueurs. Dès lors, qu'est-ce qui nous en garantit la véracité? Et si cette version de l'Histoire se révèle fausse, alors la condamnation des fascismes perd toute légitimité. D'où l'importance d'un libre débat sur cette Histoire. Pour Oradour, sachant qu'aucune loi n'interdit de contester un crime de guerre, Vincent Reynouard invite le directeur du Centre de la Mémoire à débattre avec lui, en direct, sur Skype...


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 year 1 day ago (Sat Jun 25, 2016 12:08 am)

Édito : "Terrorisme islamique : message à Manuel Valls (1)"


Dans ce message, Vincent Reynouard analyse les causes profondes du terrorisme qui, aujourd'hui, frappe nos sociétés. L'auteur commence par souligner un "clin d'oeil" de la Providence; une concordance de dates: en juin 1943, des maquisards commirent un attentat contre des gendarmes d'Arlanc. Il réfute ensuite les excuses habituellement données pour justifier ce genre de geste ("c'était la guerre", "libération du territoire"...). Puis, à l'aide de nombreux exemples, il rappelle que sous l'Occupation, la Résistance utilisa le terrorisme à grande échelle...

Plan de la vidéo :

- Juin 1943 : Arlanc – juin 2016 : Magnanville
- 1942-1944 : Les Résistants assassinent « collabos » et membres de force de l’ordre
- La sempiternelle excuse des bienpensants
(A suivre).


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2103
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 11 months 4 weeks ago (Mon Jun 27, 2016 10:57 pm)

"Terrorisme islamique": message à Manuel Valls (2)


Dans ce deuxième volet (qui termine la première partie), Vincent Reynouard réfute la thèse selon laquelle "la violence serait au coeur du nazisme" (sous-entendu: tous les moyens étaient justifiés pour le combattre). Se fondant sur des documents français, sur la presse de l'époque ainsi sur un procès méconnu de Nuremberg (le "procès des otages", 1947) il explique pourquoi, en France et en Yougoslavie par exemple, l'Occupation devient de plus en plus violente au cours du temps. Ce sont les Résistants qui portèrent les premiers coups et qui contraignirent les Allemands à mettre le doigt dans l'engrenage de la violence. Ce deuxième volet termine la première partie: dans le prochain édito, Vincent Reynouard démontrera en quoi la propagande justificatrice des vainqueurs de 1945 ("les nazis étaient les gros méchants violents, donc tous les moyens étaient bons pour les combattre") justifie, par ricochet, tous les terrorismes, y compris les terrorismes actuels.



Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest