Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 10 months 4 days ago (Mon Oct 17, 2016 2:09 am)

Édito : "De la Terre plate aux chambres à gaz" (1/3)


Dans cet épisode (le cinquième de la série), Vincent Reynouard met en garde les contradicteurs contre les arguments simples qui paraissent démontrer l'inanité des thèses révisionnistes mais qui, en vérité, sont illusoires. Citant Lactance, il rappelle que par le passé, de semblables arguments étaient avancés pour "prouver" que la Terre était plate. Puis il répond à l'objection selon laquelle aujourd'hui, avec la liberté dont jouit la recherche universitaire, de telles erreurs seraient impossibles. Reynouard démontre qu'au contraire, dès qu'il s'agit de l' "Holocauste", nous en sommes revenus au dogmatisme le plus étroit. Les historiens accrédités ne sont que des produits du Système qui adhèrent à la contre-religion de la Shoah et qui défendent les dogmes établis.




User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 9 months 4 weeks ago (Sun Oct 23, 2016 10:36 pm)

Édito : De la Terre plate aux "chambres à gaz" (2/3)


Dans cette vidéo, Vincent Reynouard dévoile les faiblesses de la thèse officielle telle qu'elle est présentée au grand public. Puis il démontre qu'une pièce maîtresse dans l'arsenal des antirévisionnistes est valeur : il s'agit du fameux projet rédigé fin octobre 1941 par le Dr Wetzel et qui prévoyait explicitement, dit-on, de gazer les Juifs inaptes au travail (doc. NO-365 à Nuremberg, qui parle "d'éliminer les Juifs incapables de travailler avec des méthodes brackiennes"). Vincent Reynouard démontre que les historiens fondent leur analyse sur du vide et présentent le document sans se soucier du contexte.

Plan de la vidéo :

I) La thèse consensuelle aujourd'hui
II) L'émotion pour faire oublier l'absence de preuve documentaire
III) La « chambre à gaz » décidée lors d’un entretien entre Himmler et le docteur Grawitz ?
IV) La réunion du 10 octobre 1941 : y a-t-on parlé d’extermination ?
V) Exterminer les Juifs avec des « méthodes brackiennes » ?
- Un faux document ? Non...
- Un simple projet jamais mis en pratique ? Oui mais...
- Les « méthodes brackiennes » et l’action T4 (euthanasie des malades mentaux)
- Les prétendues « chambres à gaz » de l’action T4
- Les Juifs soumis au travail forcé par les Allemands
- (A suivre... : La terrible épidémie de typhus à l’Est à partir de l’automne 1941).


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 9 months 3 weeks ago (Sat Oct 29, 2016 7:05 am)

Édito : De la Terre plate aux "chambre à gaz" (troisième partie)


Dans cette troisième vidéo, Vincent Reynouard évoque la terrible épidémie de typhus qui sévit à partir de l'automne 1941 en Pologne, dans la Baltique et en Russie Blanche. Se fondant sur des documents d'époque, il démontre que pour combattre le mal, les Allemand érigèrent de nombreux centres d'épouillage, fixes ou mobiles. Les "appareils de gazages" mentionnés dans le document NO-365 (qui impliquait Viktor Brack) n'étaient pas des "chambres à gaz" homicides mais des installations sanitaires à construire d'urgence pour lutter contre le typhus.

V. Reynouard explique ensuite pourquoi, à son procès, Viktor Brack ne s'est pas clairement expliqué sur ce projet. En 1945, les Alliés ne voulaient pas se contenter d’une victoire militaire : ils voulaient aussi une victoire idéologique. Dans un article paru le 6 juin 1945, sous le titre : « La rééducation est essentielle », un auteur expliquait : « à l’occupation physique de l’Allemagne, nous devons ajouter l’occupation de l’esprit allemand par la propagande. En la matière, la vraie guerre contre le nazisme vient juste de commencer. Nous n’avons pas qu’à rééduquer, il faut aussi désodoriser sur le plan intellectuel. » V. Reynouard revient sur ce que furent ces "procès" d'après-guerre organisés sous un déluge de propagande et dont les règles de procédures paralysaient la libre défense des accusés: pour pouvoir espérer sauver leur tête, les prévenus n'avaient pas le choix, ils devaient cautionner la propagande alliée.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 9 months 2 weeks ago (Tue Nov 01, 2016 3:26 pm)

Censure de ma chaîne Youtube en France !


Ajoutée le 1 nov. 2016

Ce matin, cette chaîne Youtube a été bloquée en France (la quatrième en 4 ans). Pour ceux qui ne peuvent plus y accéder, quelle que soit la méthode, je vous donne donc désormais rendez-vous sur une nouvelle chaîne de secours : https://www.youtube.com/channel/UCnbUvL8gIg2tMD2VoTKmKQA

Je rappelle que toutes nos vidéos sont disponibles sur notre site http://www.sansconcessiontv.org.

Pensez à vous inscrire sur notre liste de diffusion en écrivant à [email protected], afin de toujours recevoir les messages annonçant nos nouvelles vidéos.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 9 months 1 week ago (Tue Nov 08, 2016 9:04 am)

La prison pour avoir usé de la liberté d'expression. Le peuple serait-il un enfant immature ?


En France, un homme vient d'être condamné à 5 mois de prison ferme pour avoir simplement exprimé des thèses historiques. Il avait proposé d'en débattre, on lui a répondu en le condamnant. Pourtant, ses contradicteurs affirment que lors d'un débat, il serait écrasé par les historiens. De plus, il a déjà fait de la prison pour avoir exposé ses thèses et depuis qu'il en est ressorti (en avril 2011), c'est la troisième peine qui lui est de nouveau infligée. A tel point qu'il a dû s'exiler en Angleterre pour ne pas se retrouver derrière les barreaux. Pourquoi ne lui accorde-t-on pas ce débat public, un débat que les révisionnistes réclament depuis près de 30 ans? Le peuple français serait-il un enfant immature, donc incapable de juger par lui-même?

Une vidéo à diffuser largement...


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 8 months 4 weeks ago (Wed Nov 23, 2016 8:22 am)

Shoah : pourquoi nous exigeons des preuves matérielles


Le document NO-365 à la lumière de la « guerre juive » pour l’anéantissement du IIIe Reich

Dans une introduction, Vincent Reynouard explique pourquoi, dès qu'il est question du national-socialisme, les historiens n'agissent pas en historiens mais en soldats d'une cause politique. S'appuyant sur le cas d'Oradour, il rappelle qu'un révisionniste peut avoir raison contre tous les historiens et les témoins.

Puis il aborde le cas de la Shoah en démontrant que les chercheurs accrédités ont mal interprété le document NO-365 dans lequel le 25 octobre 1941, le docteur Wetzel parlait d'éliminer les Juifs inaptes au travail avec des "méthodes brackiennes". Vincent Reynouard remet ce document dans le contexte pour en dévoiler la véritable portée...

Plan de la vidéo :

1°) Introduction
2°) Un document mal interprété par les historiens
3°) La « Solution finale » de la question juive à l’automne 1941 dans le cadre d’une guerre à mort et d’une radicalisation de l’antisémitisme
- Certains proposent d’exterminer les Juifs déclarés inaptes au travail
4°) Première raison de la radicalisation de l’antisémitisme :
La parution du livre de T. Kaufman réclamant la destruction de l’Allemagne
- Dès,1933, la "guerre juive" contre le Reich
(à suivre)


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 8 months 4 weeks ago (Wed Nov 23, 2016 8:33 am)



1938, l’année de l’Anschluss et de la crise tchécoslovaque. Hitler répare une par une les injustice des traités de paix imposés aux vaincus après la première guerre mondiale.

En France, les provocateurs à la guerre orchestrent une campagne afin de provoquer une psychose de guerre. Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les objectifs d’Hitler, plus particulièrement envers la France. Des agitateurs affirment qu’Hitler rêve d’écraser sa voisine pour venger la défaite de 1918.

Afin de répondre à cette propagande, un Allemand apôtre de la paix et de la réconciliation entre les deux pays publie un livre sensationnel : Hitler et la France. Préfacé par le ministre allemand des Affaires étrangères lui-même, l’auteur souhaite expliquer au public français qu’il n’a rien à craindre d’Hitler ni de l’Allemagne. Ce livre, nous vous le proposons aujourd’hui, avec une nouvelle couverture mais un texte identique. En lisant « Hitler et la France », vous découvrirez les extraits des principaux discours dans lesquels, depuis 1933, le Führer exposait les principes de sa politique extérieure. Vous y découvrirez aussi tous ses appels à la réconciliation et à la paix européenne pour un avenir meilleur. Des allocutions mais aussi des entretiens accordés par Hitler à des journalistes français afin de tendre la main à la France et à son peuple.

Hitler et la France vous fera aussi découvrir des discours en faveur de la paix prononcés par Josef Goebbels et Rudolf Hess. Enfin, vous y trouverez les principales réactions suscités par tous ces appels venus d’outre-Rhin. Des réactions négatives, certes, mais aussi, et surtout, des réactions de Français qui luttaient pour une réelle réconciliation entre les deux pays, au-delà des difficultés et des incompréhensions.

Pour la première fois réédité depuis 1938, Hitler et la France, un document historique essentiel pour comprendre l’histoire véritable de cette période.

Vous pourrez commander cette réédition inédite en cliquant sur le lien suivant : http://sansconcessiontv.org/catalogue/b ... la-france/

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 7 months 2 weeks ago (Sun Jan 01, 2017 1:26 pm)

France : la dictature de la pensée en passe de s'aggraver


Le 22 décembre, les parlementaires ont définitivement adopté la loi sur l'égalité et la citoyenneté. Elle renforce très gravement la loi antirévisionniste Gayssot. Dans cet éditorial, Vincent Reynouard explique pourquoi...


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 7 months 2 weeks ago (Wed Jan 04, 2017 8:04 am)

L'hypocrisie des bien-pensants : à propos de "Chez Nous", film anti-Front National


A quelques mois des élections présidentielles françaises, un film clairement anti-Front national vient d’être annoncé pour le 22 février prochain: « Chez nous », de Lucas Belvaux. Le réalisateur justifie son film en déclarant que les partis populistes ne supportent pas qu'on soit en désaccord avec eux et refuse de discuter avec leurs contradicteurs... Dans cette courte vidéo, Vincent Reynouard lui rappelle, sur des exemples précis, que ce comportement est exactement celui adopté par les antirévisionnistes ; il l'invite donc à faire un film pour l'illustrer.


avatar
Métaphrase
Member
Member
Posts: 17
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby Métaphrase » 7 months 2 weeks ago (Thu Jan 05, 2017 4:48 am)

phdnm wrote:
L'hypocrisie des bien-pensants : à propos de "Chez Nous", film anti-Front National


A quelques mois des élections présidentielles françaises, un film clairement anti-Front national vient d’être annoncé pour le 22 février prochain: « Chez nous », de Lucas Belvaux. Le réalisateur justifie son film en déclarant que les partis populistes ne supportent pas qu'on soit en désaccord avec eux et refuse de discuter avec leurs contradicteurs... Dans cette courte vidéo, Vincent Reynouard lui rappelle, sur des exemples précis, que ce comportement est exactement celui adopté par les antirévisionnistes ; il l'invite donc à faire un film pour l'illustrer.





Monsieur Reynouard, je ne sais si votre intervention sera utile au Front national...

Car, il semble qu'en France, les mots n'aient guère de sens. A ce titre, je mesure le fossé qui existe entre le nationalisme du Front et le national-socialisme LINGUISTIQUE, que je prône. En effet, le nationalisme du FN semble plutôt se réduire à un simple rapatriement du capitalisme, style "Second Empire/Belle Époque", trop bien décrit par Zola, qu'en une réelle promotion de la communauté linguistique, comme bien commun de l'Hexagone, fondement de toutes les institutions politiques et de l'appartenance citoyenne. Ceci dit, il demeure que l'analyse du FN a ceci de valable qu'il pose, avec CLARTÉ, les termes du débat politique du XXIe siècle: qui, du Marché, ou de l'État, exercera l'autorité? Car, l'État et le Marché sont corollaire, comme l'ordre et les affaires, la force et l'échange. Je penche du côté de l'État, représentant du peuple en corps, qui contrôle rigoureusement la marche de l'économie, au service du salut public, français et/ou francophone, en l'occurrence.

Mon adhésion au national-socialisme LINGUISTIQUE, provient d'une lecture attentive des travaux d'Habermas, dont "Morale et communication", couplés à ceux des classiques: Montesquieu, Rousseau, Kant, Hegel, Marx. De plus, une fine analyse de la Constitution américaine m'a démontré que les droits humains ne peuvent exister en dehors de l'État, contrairement aux prétentions d'un Rousseau, par exemple. Ces droits ne peuvent, en définitive, être que des limitations du pouvoir institué, qui seul leur permet d'exister. D'autre part, n'a-t-il pas fallu traduire la déclaration universelle des droits de l'homme, de 1948, en plusieurs langues, dont les versions anglaises et française font autorité, afin de rendre ladite déclaration effective? D'où la radicale antériorité génésique de la communauté linguistique, quant à l'élaboration des droits. Ainsi, la MORALE COMMUNICATIONNELLE, véhiculée par le langage, est la seule raison qui soit à même de métamorphoser la violence étatique, en force publique, HUMAINE. Voilà, pourquoi, je me réclame du national-socialisme LINGUISTIQUE.

Certes, je rejette, avec la dernière énergie le national-socialisme GÉNÉTIQUE, ou hitlérisme, parce qu'intrinsèquement raciste. Or, le racisme ne peut, à terme, qu'aboutir à l'impasse de l'exclusion, le bannissement, voire l'é-limination, la mise hors frontières, par devant ou par le haut... Or, on ne peut rejeter des locuteurs appartenant à la même communauté linguistique, sans contradiction ou monstruosité.

Spécifiquement, mon ralliement à la constellation révisionniste, puisqu'on ne saurait encore parler d'ÉCOLE RÉVISIONNISTE, tant les fins poursuivies, donc, les méthodes, divergent, est la suite logique d'une attitude intellectuelle, inoculée dès l'enfance. Car, je ne sache pas qu'on puisse, d'un côté, se permettre d'attaquer tout discours, même sacré, au moyen des décapantes méthodes hypercritiques, tout en se censurant, de l'autre, en ce qui a trait aux conclusions du Procès de Nuremberg. Cela relèverait de la dernière malhonnêteté intellectuelle, voire d'un SIONISME, religion profane, aussi persécuteur que le MARXISME le fut en son temps, en Europe, et continue, hélas, de l'être encore, ailleurs sur le globe. A cet égard, souvenons-nous d'"Uranus" de Marcel Aymé, de "Rome n'est plus dans Rome", de Gabriel Marcel, pendant "l'ÉPURATION", des excommunications que les "Temps Modernes" fulminèrent contre les défections "gaullistes" des Merleau-Ponty et des Camus, voire de l'attentat contre Sartre, en 1964, en réaction à la publication de la "Critique de la Raison dialectique", en 1960. Or, en termes de terreur, le sionisme, avec ses lois mémorielles (loi Fabius-Gayssot), hypocrites, ses tentatives d'assassinat sur Faurisson, entre autres, ses persécutions "légales", financières, médiatiques, n'a rien à envier au marxisme. Il suffit à lever le cœur de tout honnête homme et conduire sa générosité à embrasser, d'office, la cause pourfendue.
Cependant, en termes de temps et d'espace, les arguments révisionnistes, à l'égard du massacre de millions d'individus, AU MOYEN des chambres à gaz homicides alléguées, et au sujet l'élimination des cadavres, PAR les crématoires de l'époque, sont si imparables, que toutes autres considérations se relèguent, d'elles-mêmes, au second plan . C'est pourquoi, actuellement, je me sens tout disposé à me constituer compagnon de route des tenants de cette approche révisionniste, en ce qui à trait au procès de Nuremberg.
Malheureusement, mes modestes ressources financières ne me permettent guère de m'engager dans ce combat, autrement que par l'achat ponctuel de la littérature révisionniste, de bon aloi. C'est pourquoi, je voudrais, en terminant, que vous me pardonniez, M. Reynouard, la longueur de cette épître, qui a voulu, à sa façon, contribuer à la neutralisation idéologique de la propagande antirévisionnistes, voire sioniste.

Un libertaire d'outre-atlantique

avatar
Métaphrase
Member
Member
Posts: 17
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby Métaphrase » 7 months 6 days ago (Sat Jan 14, 2017 8:58 pm)

phdnm wrote:
Un "Holocauste" impossible (version revue et complétée)


En 1994, le professeur Faurisson lança un argument qui s'énonçait en quatre mots : « No holes, no Holocaust » (Pas de trous, pas d'Holocauste). Son raisonnement avait été le suivant :

1. Auschwitz est au centre de l' « Holocauste » ;
2. Les grands crématoires d'Auschwitz-Birkenau, ou Auschwitz-II, sont au centre du vaste complexe d'Auschwitz ;
3. Au cœur de ces crématoires se trouvaient, paraît-il, une ou plusieurs chambres à gaz homicides ;
4. Aujourd'hui un seul de ces crématoires (le crématoire n° 2), bien qu'il soit en ruines, permet d'aller examiner la pièce censée avoir été une chambre à gaz homicide ; c'est le lieu présumé d'un crime lui-même présumé ;
5. On nous affirme que, pour tuer les détenus juifs entassés dans la pièce, un SS, se déplaçant sur le toit en béton de ladite chambre à gaz, déversait des granulés de Zyklon B par quatre orifices réguliers situés dans le plafond ;
6. Or il suffit de ses yeux pour se rendre compte que de tels orifices n'ont jamais existé ;
7. Donc le crime n'a pu être commis. (Pour lire le texte du professeur Faurisson: http://robertfaurisson.blogspot.co.uk/2 ... nisme.html).

Cette vidéo apporte une pierre supplémentaire à l'édifice bâti par le professeur Faurisson et répond aux arguments que les antirévisionnistes ont développés depuis 1994 pour tenter de répondre à l'argument : "No Holes, No Holocaust".

Il s'agit de la fusion des deux vidéos : "Un "Holocauste" impossible" et "A toi, jeune qui vas visiter Auschwitz".



Holoco$t: le tonneau sans fond des Danaïdes?... :roll:

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 5 months 3 weeks ago (Sun Feb 26, 2017 9:13 am)

« Holocauste » : Pourquoi j'ose défier les autorités britanniques


Des spectateurs s'inquiètent du fait que j'ai lancé un défi aux autorités britanniques à propos du futur Musée Mémorial de l'Holocauste, à Londres. Dans cette vidéo, j'explique pourquoi, comme toujours, j'ai choisi de ne pas reculer devant les risques pris, et cela même si je sais les ennuis qui en résulteront fatalement.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 5 months 3 weeks ago (Tue Feb 28, 2017 12:56 pm)

A ceux qui souhaitent m’aider, et à ceux qui me croient malade


Dans cette courte vidéo, Vincent Reynouard dément tout d'abord les rumeurs selon lesquelles il souffrirait d'un cancer. Il explique les raisons profondes de son amaigrissement, car elles sont en lien avec la stratégie qu'il adopte dans sa lutte pour le révisionnisme historique.

Puis il explique comment, concrètement, il est possible de l'aider financièrement afin qu'il réalise sa série de vidéos (ainsi que son ouvrage abondamment illustré) fruits de 25 ans de recherches en faveur de l'histoire vraie.

Liens pour l'aide :
- Paypal : https://paypal.me/VincentReynouard
- http://www.sansconcessiontv.org

- Adresse postale :
Sans Concession
483 Green Lanes
LONDON N13 4BS
Royaume-Uni

- Coordonnées bancaires :
Titulaire du compte : Sans Concession
IBAN : GB65-MIDL-4010-1541-5889-66
BIC : MIDLGB22



User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 5 months 2 weeks ago (Fri Mar 03, 2017 2:21 pm)

Mémorial de l'Holocauste: mon défi aux autorités britanniques (1)


Première partie : Comment je suis devenu révisionniste

Dans cette première partie, Vincent Reynouard raconte les circonstances dans lesquelles il a découvert puis il est finalement devenu révisionniste, alors qu'il croyait mordicus aux "chambres à gaz". Le "Rapport Leuchter" a été un choc. Il explique pourquoi. Mais c'est le comportement des antirévisionnistes à l'encontre des révisionnistes qui l'a définitivement convaincu de l'absence de preuves de l'existence des "chambres à gaz", alors qu'un tel massacre aurait dû en laisser une multitude de traces.

Plan de l'exposé :

1. En 1989, je croyais encore aux "chambres à gaz"
2. L'histoire officielle
3. Un crime de masse qui aurait dû laisser des traces
4. Un choc : le Rapport Leuchter
5. Je franchis le Ribucond révisionniste
6. Mensonges sur le discours révisionniste
7. Une peur du débat direct qui trahit les antirévisionnistes


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2170
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 5 months 2 weeks ago (Wed Mar 08, 2017 12:36 am)

Mémorial de l'Holocauste : mon défi aux autorités britanniques (2).


Deuxième partie : Comment, en 1945, un vieux bobard datant de la Première Guerre mondiale a été recyclé pour devenir une "réalité"

Dans cette vidéo, Vincent Reynouard détruit l'argument selon lequel à partir de 1945, les "bourreaux" eux-mêmes ont avoué le massacre de millions de Juifs par "chambres à gaz". Il rappelle qu'en 1931, à l'occasion des "procès de Moscou", Léon Blum lui-même avait écrit : "la valeur des aveux se retourne. Ils ne prouvent pas et ne peuvent pas prouver des faits qui sont faux. Ils prouvent qu'à la perversion morale, la terreur stalinienne ajoute une sorte de décomposition mentale. » Se fondant sur des exemples précis, Vincent Reynouard démontre que quinze ans plus tard, la même analyse s'appliquait aux procès menés par les Alliés vainqueurs dans l'Allemagne vaincue. A la perversion morale, la terreur alliée ajoutait la décomposition mentale. Et c'est sur ces bases frelatées que fut édifiée l'histoire officielle de l' "Holocauste".

Plan de l'exposé :

1. 1945 : une Allemagne vaincue sidérée par la propagande du vainqueur
2. Des aveux extorqués
3. Des Allemands rétractent leurs « aveux »
4. Pressions psychologiques : menaces sur les familles



Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest