Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 4 years 7 months ago (Sat May 10, 2014 12:41 pm)

Sachsenhausen-Vorkouta. Dix ans prisonnier des Soviétiques.

Image

Gerhart Schirmer


L’auteur, commandant d’une brigade de parachutistes et colonel dans la Bundeswehr, décrit ici d’une façon prenante les épreuves qu’il a subies dans les camps du NKVD durant dix années à partir de 1945, d’abord dans le camp de concentration soviétique de Sachsenhausen, puis, après un passage par la Loubianka de Moscou, dans le camp de travail de Vorkouta, au nord du cercle polaire.

L’auteur s’attache surtout à fournir une documentation sur les conditions auxquelles les détenus étaient soumis dans chacun de ces camps.

C’est ainsi qu’à Sachsenhausen, où il faisait partie du commando préposé aux cadavres, il put évaluer le nombre des morts d’inanition, d’ailleurs confirmé par des déclarations de médecins ; à l’automne 1945, toujours au camp de Sachsenhausen, il dut construire, avec d’autres détenus, une installation de tir dans la nuque et une chambre à gaz, qui fut ensuite montrée aux visiteurs comme ayant été utilisée par les « nazis ».

http://www.akribeia.fr/product_info.php ... 985905db9d


L'Holocauste: les arguments

Image

Jürgen Graf


L’auteur est suisse. Condamné par la justice de son pays pour crime de révisionnisme, il vit en exil depuis de nombreuses années.

Le présent livre peut être considéré comme la version mise à jour de son Holocauste au scanner, qui a connu un immense succès international.

J. Graf y récapitule l’ensemble des arguments révisionnistes tels qu’ils se présentent en 2012.

Outre qu’il apporte un point de vue global sur la question de l’ « Holocauste », l’auteur met également en évidence la faillite de l’historiographie officielle sur le sujet.

Une œuvre de salubrité publique à lire et à faire lire par le plus grand nombre.

http://www.akribeia.fr/product_info.php ... afc213860f


Le jour où j'ai découvert le révisionnisme

Image

Bradley R. Smith


Pour Bradley Smith, c’est un jour de septembre 1979 que l’aventure révisionniste a commencé…

« Après trente-cinq ans de croyance inébranlable dans les chambres à gaz, je me suis mis à en douter en l’espace des quelques minutes qu’il m’a fallu pour lire un seul article de journal. Le fait de douter ne m’a procuré en lui-même aucun plaisir, ni de nouveaux avantages dans ce monde. Le doute n’a pas fait grandir mes amitiés ni ne m’a gagné le respect de mes pairs. Le doute m’est simplement venu un soir dans ma chambre, sans crier gare, comme un rêve terrible.

Je suis devenu incapable de gérer mon scepticisme à l’égard des récits relatifs à l’Holocauste. Je doute des récits sur les chambres à gaz homicides. Je doute de l’histoire du savon humain. Je doute de l’authenticité du Journal d’Anne Frank. Je doute des récits sur les abat-jour en peau humaine. Je doute des récits sur les camions à gaz homicides. Je doute de l’image du “monstre allemand” que tous ces récits impliquent. Je doute des récits d’une extermination de masse. J’en suis arrivé à douter de presque tout ce que les porte-parole du lobby holocaustique m’ont raconté, et raconté encore et encore. Et à présent, dans l’isolement où, par principe, les relations elles-mêmes me sont refusées, j’en suis arrivé à douter de la sincérité de beaucoup de ceux qui croient à ce dont je doute. »


http://www.akribeia.fr/product_info.php ... 8ef0c2d77f



User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 4 years 3 weeks ago (Thu Nov 13, 2014 8:48 am)

Tabou, vol. 21, 2014


Image



• Sur les chemins de la vérité : à la recherche de Warwick Hester (Klaus Schwensen). • Le sort final des déportés survivants (Thomas Kues). • Le broyeur d’os de Lemberg (K. Schwensen). • La meurtrière libération de Bergen-Belsen (Joseph Bellinger). • Pie XII et les Juifs : l’opération « Vicaire » (Paul Rassinier). • Les Juifs et les camps de concentration. Paul Rassinier répond à Jean-François Steiner. • La destinée impériale de l’Europe. Werner Best et la conception völkisch révolutionnaire (Pierre Krebs).



Elie Wiesel, un grand faux témoin


Image


Warren B. Routledge



« Warren B. Routledge dénonce avec rigueur et précision les mensonges d’Élie Wiesel et prouve sans l’ombre d’un doute qu’en dépit de toutes les récompenses qui lui ont été attribuées et d’une énorme couverture médiatique ce personnage demeure (comme l’a dit un jour Noam Chomsky) un fieffé imposteur. Il est plutôt paradoxal de constater que son célèbre récit sur son incarcération à Auschwitz, s’il est aussi véridique que Wiesel en a fait le serment, vient confirmer les thèses de chercheurs révisionnistes (tels Robert Faurisson et Germar Rudolf) plutôt que celles du récit officiel de l’Holocauste que l’Amérique du Nord et l’Europe sont contraintes d’ingurgiter » (Daniel McGowan).

« Par exemple, vous avez le rabbin Kahane, cet extrémiste juif, qui est moins dangereux qu’un homme comme Elie Wiesel qui raconte n’importe quoi… Il suffit de lire certaine description de La Nuit pour savoir que certaines de ses descriptions ne sont pas exactes et qu’il finit par se transformer en marchand de Shoah… Eh bien lui aussi porte un tort, et un tort immense, à la vérité historique » (Pierre Vidal-Naquet).

576 p. Rupture de stock, disponible vers le 21 novembre



Les Pertes allemandes de l'après-guerre


Image


Expulsion, travaux forcés, prisonniers de guerre, faim, camps de concentration de Staline en Allemagne


Heinz Nawratil



Essentiellement fondé sur des archives et documents officiels de la République fédérale d’Allemagne ainsi que sur de très nombreuses études internationales, ce livre démontre de manière irréfutable que les pertes allemandes de l’après-guerre, entre 1945 et 1948, voire au-delà, furent plus importantes que celles provoquées par le régime national-socialiste et par la guerre entre 1933 et 1945.

L’auteur insiste avec raison sur un facteur trop peu pris en compte par l’historiographie officielle : à cause de l’extension du théâtre de la Seconde Guerre mondiale, les hostilités cessèrent à des dates très différentes selon les endroits, avec des conséquences souvent tragiques pour les prisonniers de guerre allemands et pour les populations civiles allemandes expulsées ou déportées. De la France à la Yougoslavie – où les partisans communistes de Tito se livrèrent à d’innombrables actes de barbarie restés impunis –, de l’URSS aux États-Unis en passant par la Pologne et la Tchécoslovaquie, sans oublier l’Allemagne elle-même, l’auteur livre des informations et des statistiques accablantes pour les vainqueurs au sujet du sort qu’ils réservèrent aux vaincus. Pour autant, il ne prétend pas énoncer le dernier mot de ce pan d’histoire, mais seulement restituer avec probité l’état actuel des connaissances sur le sujet, faisant ainsi œuvre de salubrité publique.


http://www.akribeia.fr/

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 3 years 9 months ago (Tue Mar 03, 2015 8:19 am)

Shoah. La saga des réparations

Image

Anne Kling



La shoah génère depuis soixante-dix ans un flot ininterrompu de sommes astronomiques au titre des «réparations/compensations» aux victimes juives. En se penchant sur l’historique de ces versements, une convergence d’intérêts saute aux yeux : celle qui unit les dirigeants américains et certaines organisations juives d’outre-Atlantique, ligués pour faire payer les Européens et les obliger à traduire en espèces sonnantes et trébuchantes leur inépuisable culpabilité et leur autoflagellation permanente, bien soigneusement entretenues.

C’est l’histoire de cette véritable saga, aux implications politiques et financières évidentes, qui est ici contée. Depuis les premières restitutions opérées dès la fin du conflit jusqu’aux développements les plus récents. Mais non les moins lucratifs.



User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 3 years 1 month ago (Mon Nov 02, 2015 1:55 am)

Tabou, vol. 22, 2015


Au sommaire:

•Le comte Potocki de Montalk et le « manifeste de Katyn »(Kerry Bolton)
• Note sur l’expression « parti de la vie » dans l’œuvre de Nietzsche (Philippe Baillet)
• Se confronter à l’Holocauste (Greg Johnson)
• La visite de Jan Karski à Belzec : un réexamen (Friedrich Jansson)
• Gianantonio Valli (1949-2015) : une vie au service de l’idée (Philippe Baillet & Jean Plantin)
• Une aventure éditoriale unique en Europe : l’agenda Mars Ultor (Philippe Baillet)
• Causes et ampleur des autodafés de livres sous le Troisième Reich
• Le Troisième Reich, un État destructeur et improductif ?
• L’Allemagne, matrice indispensable du destin européen (Pierre Krebs)

216 p.

http://www.akribeia.fr/akribeia/1757-tabou-vol-22.html

Don Heddesheimer

L’Holocauste avant l’Holocauste

ou L'histoire d'un chiffre qui rapporte


La plupart des gens croient que six millions de Juifs ont été exterminés par l’Allemagne nationale-socialiste pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais depuis quand entend-on parler du chiffre magique de six millions ? Tout le monde ou presque pense qu’il fut établi par le Tribunal militaire international de Nuremberg. C’est faux : ce livre montre précisément, en s’appuyant avant tout sur une minutieuse et attentive recherche dans la presse américaine des premières décennies du xxe siècle, que le chiffre talismanique fut employé bien plus tôt : dès 1919, voire avant !

En effet, durant la Première Guerre mondiale des campagnes de presse avaient été orchestrées pour dénoncer l’Allemagne impériale et, plus encore, la Russie tsariste, en lien avec le sort supposé des Juifs d’Europe centrale et orientale : ils étaient régulièrement décrits comme persécutés, mourant de faim et par conséquent menacés d’un « holocauste » et d’une « extermination ». À la même époque et dans les années vingt, de nombreuses collectes de fond avaient été lancées, en Europe et aux États-Unis, mobilisant les principales organisations juives pour convaincre l’opinion publique occidentale de l’imminence d’un très grand péril. Dans la plupart des cas, les sommes recueillies servirent à alimenter et à renforcer des initiatives sionistes et communistes.

Érudit et documenté, ce livre illustre parfaitement comment les dirigeants d’un peuple féru de numérologie et passé maître dans l’art de faire fructifier l’argent surent mettre ces « qualités » au service d’objectifs politiques de longue haleine.

En annexe, plus de 200 références de journaux, de 1900 et 1945, où il est question d’un «holocauste» ou du chiffre de «six millions».

256 p.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 2 years 2 weeks ago (Thu Nov 24, 2016 10:01 am)

Tabou, vol. 23


Au sommaire : Mensonges à propos de Katyn. – Les plans d’expulsion de Benes. – Victimes de Staline et non des Allemands. – Roosevelt ment à son peuple. – Comment les autorités allemandes d’après-guerre orchestraient les déclarations des témoins lors des procès contre les crimes nazis. – Que savaient les services secrets britanniques au sujet de l’Holocauste ? – Les viols de masse commis par des musulmans sur des femmes et des jeunes filles britanniques. – Le mythe des 4 000 Israéliens prévenus des attentats le 11 septembre 2001. – Les étudiants en art étaient-ils des espions israéliens ? – Hommage à Bradley R. Smith. – Interview de Mark Weber par Jim Rizoli. – Deux lettres de Paul Rassinier à Robin Adams. – Correspondance entre Robert Faurisson et Paul Rassinier.




Le Grand Procès de l’Holocauste

ou L’extraordinaire aventure d’Ernst Zündel


Michael A. Hoffman II


Au catalogue des hérésies, il n’en est aucune, à notre époque, qui soit plus sacrilège que de faire montre de scepticisme à l’égard des affirmations relatives à ce que l’on nomme, en novlangue, l’ « Holocauste », et qui concerne l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. Survient alors Ernest Zündel, qui a survécu dans son enfance, en Allemagne, au bombardement au phosphore de sa ville natale de Pforzheim par les Alliés, et qui a émigré au Canada en quête de quiétude et de prospérité.




Notes sur l’extermino-complotisme et le révisionnisme

François Fradin


Prenant pour point de départ l’ouvrage de Rémi Perron, "Révisionnisme contre complotisme", François Fradin, l’auteur du présent livre, offre des éléments de réflexion sur ce qu’il appelle l’extermino-complotisme, cette croyance selon laquelle les nationaux-socialistes auraient entrepris en secret l’extermination de l’ensemble des Juifs européens et ce notamment à l’aide de chambres à gaz. Il fournit également des compléments bibliographiques et suggère des pistes de recherche.

Les révisionnistes étant souvent qualifiés de complotistes par leurs adversaires, Fradin s’efforce d’évaluer, longues citations à l’appui, le bien-fondé de cette accusation. Les cas de Robert Faurisson, Paul Rassinier, Carlo Mattogno, Vincent Reynouard, Jürgen Graf et Germar Rudolf sont plus spécialement passés en revue.

Pour finir, l’auteur ébauche la trop longue liste de ceux qui, tout en faisant profession de révisionnisme, adhèrent à des thèses conspirationnistes aux antipodes de la saine méthode historique.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 1 year 6 months ago (Tue May 16, 2017 12:16 am)

Deborah Lipstadt et l'Holocauste

ou La Faillite d'une historienne militante


Germar Rudolf


Figure de proue de l’exterminationnisme aux États-Unis et de la communauté juive américaine, Deborah Lipstadt n’a pourtant d’une « historienne » authentique que le nom, en récompense de son discours toujours convenu et conformiste. C’est ce qu’illustre ici, en donnant une leçon de probité intellectuelle, Germar Rudolf, avec à l’appui plusieurs centaines de références, employées à bon escient mais jamais sollicitées. Il ressort de cette analyse au scalpel d’un livre de D. Lipstadt réédité en 2016 et qui prétend en finir avec les « négateurs de l’Holocauste », que cette « historienne » ignore tout des principes et des méthodes d’une vraie science, ainsi que des règles élémentaires de la recherche académique. D. Lipstadt cite trop rarement des sources primaires et trop souvent des sources de troisième main, ne sait pas traduire les auteurs étrangers dont elle parle, surinterprète les données existantes quand elle ne les sort pas de leur contexte légitime. C’est une ennemie de la vérité qui ne conçoit l’histoire que dans une perspective ultra-partisane et toujours militante. Grâce à Germar Rudolf, la démonstration est faite et l’hésitation n’est plus de mise : chez D. Lipstadt, zélatrice du discours officiel sur l’Holocauste, tout ou presque est à jeter !


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 1 year 3 weeks ago (Tue Nov 14, 2017 9:20 am)

Écrits révisionnistes (2011-2015), vol. VIII


Robert Faurisson


Extraits de la table des matières: Les dix commandements de la religion de « l’Holocauste ». – La phrase de soixante mots ! – Les victoires du révisionnisme (suite). – L’Unesco et « l’Holocauste ». – Contre l’hollywoodisme, le révisionnisme. – Sornettes et tricheries de Valérie Igounet sur le compte de Robert Faurisson. – Pour Vincent Reynouard. – Heinrich Himmler et les juifs. – Pour en finir avec la « chambre à gaz » du Struthof. – Déclarations révisionnistes de M. Ahmadinejad. – Jacques Vergès. – Stupéfiant Dieudonné ! – L’affaire Gregory Chelli. – Ursula Haverbeck. – Le procès contre Ariane Chemin et Le Monde. – Le caractère explosif du Zyklon B. – Etc.

552 p.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 6 months 3 weeks ago (Tue May 15, 2018 12:07 pm)

Shlomo Venezia et le "Sonderkommando" de Birkenau

Anatomie d’un faux témoignage


Carlo Mattogno


Shlomo Venezia (1923-2012), ancien déporté, se disait membre du «Sonderkommando» des crématoires de Birkenau. Son ouvrage Sonderkommando, traduit en de nombreuses langues, est présenté comme «la vérité sur les chambres à gaz» et comme «un témoignage unique». Mais ces jugements sont tout à fait infondés, ne serait-ce que du point de vue de l’historiographie holocaustique, car le récit de Venezia frappe par sa nature inconsistante, insaisissable et évanescente, ainsi que par son absence totale extraordinaire de concret et de précision.

L’ouvrage de Venezia ne fournit aucune «vérité» auparavant ignorée et confirme seulement de façon confuse et vague les «vérités» déjà connues. Il n’apporte aucune contribution notable ou même simplement nouvelle à la connaissance d’Auschwitz, il élude au contraire systématiquement toutes les questions historiquement importantes.

L’Italien Carlo Mattogno nous offre ici, à l’aide de son scalpel révisionniste, une véritable leçon d’anatomie sur le faux témoignage de Shlomo Venezia.




Les Victoires du révisionnisme

Robert Faurisson


Au procès de Nuremberg (1945‐1946), le tribunal des vainqueurs a notamment accusé l’Allemagne vaincue : 1) d’avoir ordonné et planifié l’extermination physique des juifs d’Europe; 2) d’avoir, dans ce but, mis au point et utilisé des armes de destruction massive appelées, en particulier, « chambres à gaz »; 3) d’avoir, essentiellement par ces armes mais aussi par d’autres moyens, provoqué la mort de six millions de juifs. À l’appui de cette triple accusation, reprise depuis soixante ans par l’ensemble des grands médias occidentaux, on n’a produit aucune preuve qui résiste à l’examen. Le professeur Robert Faurisson en a conclu en 1980:

Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière, dont les principaux bénéficiaires sont l’État d’Israël et le sionisme international et dont les principales victimes sont le peuple allemand – mais non pas ses dirigeants – et le peuple palestinien tout entier.

En 2017, il maintient intégralement cette conclusion. En près de soixante‐dix ans, les révisionnistes, à commencer par les Français Maurice Bardèche et Paul Rassinier, ont accumulé, du point de vue historique et scientifique, une impressionnante série de victoires sur leurs adversaires. Vingt exemples sont ici donnés de ces victoires, qui vont de 1951 à nos jours.

Le révisionnisme n’est pas une idéologie mais une méthode inspirée par la recherche de l’exactitude en matière d’histoire. Les circonstances font que le révisionnisme est aussi devenu la grande aventure intellectuelle du temps présent.

Contient : Les victoires du révisionnisme (2006 et 2011).




Tabou, vol. 24, 2018


Au sommaire:

De l’isolationnisme au national-socialisme. L’itinéraire de Keith H. Thompson, homme de l’ombre. – Attentats du 11-Septembre : Qui savait ? – Clubs de strip-tease. – Des Israéliens en train de danser. – Notes sur le complotisme et le révisionnisme: Francis Cousin et le mythe de la provocation policière. – Valérie Igounet et le prétendu complotisme révisionniste. – Le gros mensonge du grand rabbin. – La fabrique à rumeurs de Grande-Bretagne. Aux origines de l’histoire des chambres à gaz (Peter Rushton). Etc. Un numéro qui fera date !


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 6 months 3 weeks ago (Thu May 17, 2018 11:49 pm)

IMPORTANT !


Je me permets de vous lancer un appel en faveur de Jean Plantin, le responsable, près de Lyon, des Editions Akribeia (ce mot grec désigne l'exactitude, le soin minutieux). Personnellement, depuis de longues années, je tiens Jean Plantin en haute estime ; il est exact, minutieux, discret, courageux. Je vous invite à vous renseigner sur son passé pour mesurer jusqu'à quel point il a contribué au développement, en France, du révisionnisme historique. A Lyon, il a su tenir tête à la fois au monde universitaire et à la magistrature qui se sont, tous deux, littéralement déshonorés dans leur comportement à son égard.

Il diffuse en grand nombre des écrits qu'il a lui-même publiés ainsi que des ouvrages imprimés par d'autres. Il a notamment diffusé les huit tomes (1974-2015) de mes Ecrits révisionnistes (2ème édition), ce qui représente un ensemble de 3923 pages. Le premier tome de la 3ème édition vient tout juste de sortir ; il compte 758 pages et regroupe des articles ou des études parus de 1974 à 1983. Le prix, port compris, en est de 35 €. Paraîtront plus tard les tomes II, III et IV, concernant les années 1984 à 1998. Pour la suite, patience !

Egalement tout juste paru, un petit livre de 114 pages, sous le titre Les Victoires du révisionnisme, reproduit deux études que j'avais publiées en 2006 et 2011. Le prix, port compris, en est de 15 €. Un prix spécial est consenti pour tout achat groupé de 10 exemplaires : 56,50 € . Vous avez là une occasion exceptionnelle de diffuser la bonne parole révisionniste, soit en offrant, soit en envoyant par la poste, soit en vendant autour de vous quelques exemplaires d'un petit livre dont les révélations qu'il contient surprendront plus d'un lecteur.

Enfin, l'infatigable Jean Plantin vient de publier le 24ème volume de sa revue Tabou. L'ouvrage est de 200 pages et coûte 25 €, port compris. Aux pages 158-185, il contient une surprise de taille : la traduction en français d'une savante étude du Britannique Peter Rushton intitulée La Fabrique à rumeurs de Grande-Bretagne / Aux origines de l'histoire des chambres à gaz / Texte en hommage au professeur Robert Faurisson, à l'occasion de son 88e anniversaire, le 25 janvier 2017.

Les professions d'éditeur et de libraire ou diffuseur de livres sont devenus ingrates ; je me permets donc d'en appeler ici à votre conscience pour décider de venir en aide par vos commandes au responsable des Editions Akribeia.

Sachez que, pour ma part, je refuse catégoriquement de recevoir le moindre euro de "droits d'auteur" de la part de ceux qui ont le rare courage d'éditer mes écrits.

Les trois titres susmentionnés sont en vente sur le site http://www.akribeia.fr

Les commandes et règlements sont à adresser à Akribeia, 45/3, route de Vourles, 69230 Saint-Genis-Laval.

Merci de votre attention. Bien à vous. Robert Faurisson, 17 mai 2018.

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 6 months 2 weeks ago (Wed May 23, 2018 12:04 pm)

Le Führer et son image

Bernard Plouvier



Le Führer et son image. Volume 2 : 1939-1945


Adolf Hitler fut un grand stratège, même s’il est devenu malséant de l’affirmer, en une époque où l’écriture de la Seconde Guerre mondiale se résume presque à la seule Shoah. Certes, le Führer ne fut pas un stratège exempt de fautes et d’erreurs, mais l’histoire démontre qu’il n’a pas existé beaucoup de chefs civils et militaires qui peuvent revendiquer un parcours de constantes victoires, et l’on ne connaît aucune guerre qui n’ait pas entraîné une multitude de crimes et de délits, perpétrés sur des prisonniers ou des civils. Adolf Hitler et sa Wehrmacht ont offert à l’histoire une nouvelle épopée, comme l’alexandrine ou la napoléonienne. Comme dans toute action guerrière, cette épopée s’est accompagnée d’un déchaînement de violence, et si les vainqueurs ont été protégés de l’accusation de criminels de guerre, ils le doivent aux statuts du Tribunal Militaire Interallié de Nuremberg... qu’il faut cesser de qualifier d’International. Car ce fut une « Justice » où les vainqueurs étaient juges et partie. Ce livre a pour but de passer en revue les principaux faits du mois de septembre 1939 à celui de mai 1945, au moyen de photographies commentées. En méditant sur cette époque, l’on comprend mieux que ce furent les dernières années d’insolence des Européens...




Le Führer et son image - Volume 1, 1889-1939


Nos contemporains ont une vision très particulière du IIIe Reich et de la Seconde Guerre mondiale. Adolf Hitler est quasi-constamment présenté comme un furieux, à la gestualité bizarre, vociférant ses discours et contemplant les êtres et les choses avec un regard de haine ou de mépris. La réalité est un peu plus complexe que cette vision satanique, grotesque à force de partialité. Le prouvent des milliers de photographies, prises sur le vif, sans pose, sans montage ni trucage, par Heinrich Hoffmann, son photographe officiel et exclusif, dépossédé de l’ensemble de ses droits par les vainqueurs de 1945 ! Ce sont certaines photos particulièrement explicites et pour beaucoup inconnues du grand public qui ont ici été sélectionnées et expliquées par l’auteur.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 2 months 2 weeks ago (Fri Sep 28, 2018 12:30 am)

Les Juifs de France durant la Seconde Guerre mondiale (1) & (2)

Deux communautés fort peu miscibles


Dans ce volume, résolument anticonformiste, on évoque le refus d’assimilation à la Nation française de la majorité des Juifs de France durant l’entre-deux-guerres, qui faisait contraste avec leur intégration massive à la vie politique, médiatique, économique et financière du pays. L’une des plus importantes questions alors soulevées est celle de l’homogénéité de la Nation. Doit-on ou non admettre qu’une communauté qui refuse de s’assimiler à la Nation continue d’être très influente dans la vie économique, politique et médiatique du pays ?




La Solution finale de la question juive en France. (Traque, solidarité, puis vengeance : de l’été 41 à nos jours)


Aucune statistique fiable n’existe permettant d’estimer le nombre des Juifs séjournant sur le sol métropolitain durant l’Occupation, ni sur le nombre des Juifs sortis vivants des camps nazis. Lorsque l’Occupant a commencé à rafler puis déporter des Juifs, les autorités françaises ont systématiquement défendu les Juifs citoyens français, les Juifs étrangers ou apatrides décorés pour faits de guerre dans l’Armée française, ainsi que les épouses juives de prisonniers de guerre français. Grâce à l’action vigoureuse de Français, autorités et citoyens charitables, le pourcentage des Juifs déportés, adultes et enfants, fut l’un des plus faibles des pays occupés.




Adolf Hitler

Discours sur le Blitzkrieg


Discours officiels et intégraux du 28 avril 1939 au 24 février 1941

Pour qui est passionné par les prémices de la Seconde Guerre mondiale et sa première partie, ces discours démontrent à quel point l’argumentation d’Adolf Hitler était rigoureuse, appuyée sur une documentation précise et sérieuse. Adolf Hitler est un Allemand et un panthéiste : ses textes contiennent presque toujours une référence à la divinité créatrice. Toutefois, les discours de guerre sont moins encombrés de métaphysique que ceux des années 1920-1938.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2947
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Les dernières nouveautés chez AKRIBEIA

Postby phdnm » 3 weeks 6 days ago (Wed Nov 14, 2018 1:19 am)

Auschwitz: soixante-quinze ans de propagande

Origines, développement et déclin de la propagande mensongère sur les « chambres à gaz »

Carlo Mattogno


Pendant la guerre, des rumeurs extravagantes circulèrent au sujet du camp d’Auschwitz : les Allemands y testaient de nouveaux gaz de combat ; des détenus étaient électrocutés, gazés ou bien tués par milliers à l’aide de marteaux pneumatiques ; des personnes encore en vie étaient envoyées directement aux fours crématoires sur des tapis roulants ; des huiles, de la graisse et du savon étaient fabriqués à partir des cadavres des victimes. Rien de tout cela n’était vrai.

Lorsque les Soviétiques capturèrent Auschwitz au début de 1945, ils affirmèrent que des détenus avaient été tués sur des tapis roulants d’électrocution qui déchargeaient leurs victimes directement dans d’énormes fours et qu’au moins 4 millions de personnes avaient été assassinées dans ce camp. Cela non plus n’était pas vrai.

Dans l’immédiat après-guerre, « témoins » et « experts » répétèrent ces affirmations avec encore plus de fantaisie : les détenus étaient assassinés à l’aide de bombes à gaz, dans des chambres à gaz en toile ; le sol des chambres à gaz s’ouvrait pour décharger les corps ; des chariots conduisaient jusqu’aux fours des cadavres aussi bien que des personnes encore en vie ; les crématoires d’Auschwitz auraient pu incinérer 400 millions de victimes… Là encore, rien n’était vrai.

Ce livre offre une vue d’ensemble des nombreux mythes, rumeurs et mensonges auxquels les historiens « officiels » n’accordent plus aujourd’hui aucune crédibilité. Il explique également par quelles méthodes ridicules certaines allégations relatives à Auschwitz furent tenues pour véridiques et présentées comme « historiques », quoiqu’elles soient tout aussi mensongères.



Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest