Brésil : un négationniste de l'Holocauste a lancé une campagne en faveur de Bolsonaro sur les réseaux sociaux

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2925
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Brésil : un négationniste de l'Holocauste a lancé une campagne en faveur de Bolsonaro sur les réseaux sociaux

Postby phdnm » 3 weeks 3 days ago (Fri Oct 19, 2018 7:33 am)

Brésil : le négationniste de l'Holocauste, qui a déclaré qu'Hitler « avait transformé l'Allemagne », a lancé une campagne en faveur de Bolsonaro sur les réseaux sociaux



La candidate au gouvernement de Santa Catarina du PSL, parti de Jair Bolsonaro, s'appelle Daniela Reinehr.

Son père, Altair Reinehr, est un révisionniste bien connu de l'Holocauste.

Reihner était un ami et un témoin de la défense au procès de Siegfried Ellwanger Castan, fondateur de « Editora Revisão », qui a publié des livres révisionnistes et antisémites.

Castan a été condamné à une peine de prison pour racisme par la Cour de justice de Rio Grande.

L'un de ses livres s'intitulait « Gas Ended ! » (La fin d'un mythe).

Le blog de Reinehr regorge de messages en faveur de Bolsonaro et du commandant Moisés, qui disputent le deuxième tour des présidentielles avec Gelson Merisio (PSD).

Professeur et conférencier, il habite à Maravilha.

En 2005, il écrivit un article dans le journal « The News » de Joinville dans lequel il déclarait que le nombre de Juifs tués par les nazis était bien inférieur au chiffre officiel de six millions.

Ces chiffres auraient été gonflés pour cacher la « barbarie des Alliés ».

Selon Reinehr, après la Seconde Guerre mondiale en Europe et la capitulation sans condition de l’Allemagne, les Alliés – vainqueurs et promoteurs de la démocratie et de la liberté d’expression – avaient besoin d’un prétexte pour justifier leurs crimes odieux et les dissimuler autant que possible. Reihner a évoqué les camps de concentration de Dachau (qu’il a visité), Treblinka, Sobibor, Sachsenhausen, Majdanek, Birkenau et d'autres, notamment Auschwitz, présentés comme des lieux symboliques de l’Holocauste.

C’est là que la légende de l’Holocauste et le mythe des six millions de Juifs assassinés sont nés avec l’histoire des salles d’exécution où le gaz coulait à flots ! Cette version s’imposa après 1967 et elle devint omniprésente après la chute du mur de Berlin.

A Auschwitz, un monument pompeux a été érigé, avec 19 pierres tombales et des inscriptions en 19 langues différentes : « Ici, 4 millions de personnes ont été torturées et assassinées par les génocidaires hitlériens. » En 1979, le pape Jean-Paul II, lors d'une visite sur place, a été confronté à ce mensonge infâme.

En 2011, Reinehr a publié une série de reportages sur son voyage en Allemagne et en Autriche. Dans l'un d'eux, il dit qu'il a visité la maison natale de Hitler à Braunau (Autriche). Adolf Hitler, après une enfance plutôt malheureuse, a eu une adolescence et une jeunesse marquées par de grandes épreuves, des sacrifices et des déconvenues.

Après la Première Guerre mondiale, il passa plusieurs années (NdT. plusieurs mois) dans une prison de Landsberg, où il écrivit son livre « Mein Kampf ».

Nommé chancelier le 30 janvier 1933, Hitler a réalisé quelque chose d'inouï et d'inégalé à ce jour. En peu de temps, il mit fin au problème du chômage de 6 à 7 millions de personnes, revitalisait l'industrie, moralisait les services publics et faisait de l'Allemagne un chantier de construction.

De par son initiative, l’Allemagne était dotée d’autoroutes considérées encore aujourd’hui comme les plus modernes du monde. Et c'était dans les années 30 !

Parce qu’il a tenu ses promesses, sa popularité en tant qu'homme d'Etat s’est accrue, atteignant plus de 90 % des suffrages. L'histoire officielle le rend responsable de la Seconde Guerre mondiale, une thèse qui est de plus en plus contestée par des historiens de renom de nombreux pays. Le conflit a pris fin avec la défaite de l'Allemagne et de ses alliés. L’homme d'Etat le plus aimé et le plus populaire du monde est tombé de haut.

Aujourd'hui, officiellement, il est l'homme d'Etat le plus détesté du monde, notamment en Allemagne, où il est interdit publiquement de « parler ouvertement de Hitler ». Il n'est pas non plus permis de se souvenir de ses réalisations positives. (Ici, il convient de noter que dans les écoles des pays européens, on n'apprend pas à connaître le gouvernement hitlérien ni ce qu'était le national-socialisme, mais on apprend à détester les deux.) Et tout cela au nom de la démocratie, de la vérité et de la liberté d'expression !

La maison natale de Hitler est située à l’angle d'une large avenue du centre de Braunau. Elle a trois étages et elle n'est pas ouverte au public.

Devant la maison se trouve une énorme pierre sur laquelle est gravé : « Stein aus dem Konzentrationslager Mauthausen » (Pierre du camp de concentration de Mauthausen). Sur l’autre face figure l’inscription : « Für Frieden, Freiheit und Demokratie. Nie wieder Faschismus. Millionen Tote mahnen ». (Pour la paix, la liberté et la démocratie. Plus jamais le fascisme. Les millions de morts s’indignent.) Le nom d’Adolf n'est même pas mentionné !

https://www.diariodocentrodomundo.com.b ... nas-redes/

[On comprend mieux pourquoi le candidat Bolsonaro a reçu un coup de couteau.]

Source : BOCAGE-INFO - Dépêche No 156/2018



Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 22 guests