Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3102
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 week 6 days ago (Sun Jul 07, 2019 1:26 pm)

SHOAH : le tabou éternel ? (Épisode 3.1) :


« Les Einsatzgruppen face à la "guerre juive" d'anéantissement de l'Allemagne »

Dans cet épisode, j'aborde la question des Einsatzgruppen en URSS. D'après la thèse officielle, ces groupements spéciaux auraient massacré jusqu'à deux millions de Juifs lors d'un génocide systématique. La réalité est très différente. Le bilan des Einsatzgruppen reste inférieur à 300 000 victimes.

Cela peut paraître terrible, mais pour juger ce nombre, une remise dans le contexte s'impose. Pourquoi cette explosion de violence à l'Est ? L'histoire officielle désigne l'antijudaïsme hitlérien. Mais en braquant les projecteurs uniquement sur Hitler, seule une moitié de la scène est éclairée, laissant dans l'ombre les agissements du camp d'en-face.

Dans cet épisode en trois parties, je rétablis l'équilibre. Je braque aussi les projecteurs sur la partie non-éclairée. On découvre alors que depuis 1933, les organisations juives internationales organisaient des campagnes d'excitation contre l'Allemagne (appels au Boycott, guerre économique...), ce qui étaient très imprudent. Le comble survint en 1941, lorsqu'aux USA un juif publia un brûlot ayant pour titre : "L'Allemagne doit périr. Il prônait le démembrement de ce pays et l'éradication du peuple allemand par stérilisation. Toutes ces initiatives contribuèrent à radicaliser les esprits en Allemagne.

Plan de cet épisode :

- 1932-1933 : excitations juives contre l'Allemagne hitlérienne
- 23 mars 1933 : les pleins pouvoirs à Hitler et le renforcement de la campagne d'excitation
- 24 mars 1933 : les associations juives déclarent la guerre économique au Reich
- 26 juillet 1935 : un premier incident diplomatique : le Bremen pris d'assaut
- Hitler dénonce une « guerre juive »
- Juin 1941 :une croisade contre le « judéo-bolchevisme »
- Les Juifs participent à la guerre des partisans
- Le livre de Theodore Kaufman : « L'Allemagne doit périr »
Un livre qui provoque, chez les Allemands, une radicalisation des esprits


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3102
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 week 3 days ago (Tue Jul 09, 2019 10:57 pm)

SHOAH : le tabou éternel ? (Épisode 3.2)


« Les Einsatzgruppen face à la "guerre juive" d'anéantissement de l'Allemagne » (suite et fin)

Dans cet épisode, j'en termine avec la question des Einsatzgruppen en URSS. Je démontre que les rapports sur lesquels les historiens se fondent pour parvenir à des bilans compris entre un et deux millions de victimes ne sont absolument pas fiables. A l'Est, les Einsatzgruppen ont tué environ 250 000 personnes. C'est tragique, certes, mais c'est sans rapport avec un génocide systématique décidé et ordonné. Ce bilan terrible, avec ces femmes et ces enfants fusillés, j'en explique la raison profonde : une guerre féroce, où toutes les règles étaient abolies.

Plan de l'exposé :

- Un anti-judaïsme qui s'exacerbe
- Des massacre inévitables à l'Est
- Pourquoi ces massacres de femmes et de « jeunes gens » (Junglinge) ?
- Le discours (sinistre) de Himmler à Posen enfin expliqué
- Plus d'un million de victimes juives à l'Est ? Impossible
- Des documents falsifiés ?
- Des bilans grossièrement exagérés
- Un cas très connu : l’affaire de Babi Yar
- Conclusion : pas d'extermination systématique, mais une guerre féroce


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3102
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 week 3 days ago (Wed Jul 10, 2019 7:11 am)

Chères Amies, Chers Amis,

Ce soir à 21 h (heure française) je donnerai une conférence sur Internet.

Le sujet sera : « Comment argumenter efficacement sur les "chambres à gaz" ».

Je mettrai à profit mon expérience pour expliquer comment mener une discussion lorsqu'on souhaite délivrer un message révisionniste. J'exposerai non seulement les arguments les plus forts, mais aussi la façon de franchir le barrières intellectuelles qui font que, d'emblée, les gens refusent vous écouter (ou de poursuivre la discussion si elle a commencé).

La conférence aura lieu sur Internet, plus précisément sur la plate forme de discussion Discord, à l'intérieur d'un serveur baptisé « La pensée nationale ». Je remercie son animateur qui m'a invité.

Pour vous y inscrire, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://discordapp.com/invite/CqhUNWB. Vous n'aurez plus qu'à cliquer pour accepter l'invitation.

A ce soir, 21 heures, pour les gens intéressés.

Je vous souhaite à Toutes et à Tous une agréable journée.

Vincent

https://vk.com/vincentreynouard

Image

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3102
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 1 week 2 days ago (Thu Jul 11, 2019 4:10 am)

Conférence d'hier soir : un grand succès, une belle leçon


Hier, mes adversaires se sont déchaînés pour tenter d'empêcher la tenue de la conférence. Ils ont fait fermer mon compte Discord, le serveur Discord qui devait m'accueillir ainsi que mon compte Tweeter.

Dans cette courte vidéo, je reviens sur cette journée de répression, sur la façon dont nous avons réagi (pour assurer le succès de la conférence) et sur la leçon à tirer de cette mésaventure.

J'annonce donc la diffusion très prochaine de ma conférence d'hier soir en vidéo.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3102
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 6 days 12 hours ago (Sun Jul 14, 2019 9:21 am)

Comment argumenter efficacement sur les « chambres à gaz »


L'une des meilleures conférences de Vincent Reynouard.

L'orateur explique comment comment mener une discussion face à des non-révisionnistes. Cet exposé lui permet de contrer les sempiternels arguments opposés aux révisionnistes : « Chambre à gaz ou pas, qu'est-ce que ça change ? », « Une poignée de négationnistes ne peuvent à avoir contre tous les historiens », « Le négationnisme est un antisémitisme masqué et très dangereux »...

Vincent Reynouard repend ainsi, en les résumant pour être plus percutant, les arguments révisionnistes les plus chocs : l'origine des clichés pris par les Alliés dans les camps en 1945 ; ce qu'était la « Solution Finale » pour les dirigeants allemands, les constats matériels évidents qui contredisent la thèse officielle ; la non-valeur des photos qui montreraient l'extermination des juifs à Auschwitz...

Mais surtout, V. Reynouard explique comment, de 1945 à aujourd'hui, la croyance en l'existence des chambres à gaz a pu s'imposer sans preuves matérielles ni documentaires : tout à commencé avec les procès d'après-guerre ou rien n'a été démontré. Puis, le fait étant devenu « démontré » par décision de justice, les historiens se sont crus autorisés à écrire leurs livres sans rechercher de preuves. Depuis les années 90, il persiste à croire parce qu'il en va de la survie du Système et d'Israël.

Un exposé choc !

Plan de l'exposé

I. La question piège : « Pour vous, l'inexistence des "chambres à gaz" serait-elle une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

II. Réponse à l'argument : « Chambres à gaz ou pas, qu'est-ce que ça change ?
Des clichés qui montrent des déportés morts, mais pas « assassinés »
La Shoah est indissociable des « chambres à gaz » homicides
Si votre interlocuteur vous retourne la question...

III. Réponse à l'argument : « Une poignée de révisionnistes ne peuvent avoir raison contre tous les historiens »
1945 : l'existence des « chambres à gaz » est « établie » sur la base de quatre faux témoignages
1945-1946 : le Tribunal de Nuremberg se fonde sur la « notoriété publique »
Depuis 1946, les historiens partent du postulat que les « chambres à gaz » ont existé
Une « convergence des preuves » illusoire
Un cas flagrant où les historiens croient malgré l'absence de preuves matérielles et documentaires

IV.Un mensonge grossier, car issu de la propagande soviétique

Conclusion : les Juifs et les antirévisionnistes doivent répondre adéquatement


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3102
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 5 days 7 hours ago (Mon Jul 15, 2019 1:53 pm)

« SHOAH : tabou éternel ? » (épisode 4)


En dix minutes, Vincent Reynouard répond à la sempiternelle objection : « Si les Juifs n'ont pas été exterminés, alors où étaient donc passés les six millions qui manquaient en 1945 ? »

Reynouard considère tout d'abord le cas de ces enfants juifs retrouvés bien vivants en 1945 alors que, d'après la thèse officielle, ils auraient dû avoir été exterminés. Plusieurs centaines furent en effet retrouvés à Auschwitz ou à Buchenwald (ils venaient d'Auschwitz).

Puis il souligne que la déportation des Juifs à l'Est (Ukraine, États Baltes...) est une réalité documentée. Que sont devenus ces gens ? Beaucoup sont morts du faits des conditions de vie, les autres ont « disparu » sous Staline.

Enfin, Reynouard étudie la question de façon plus générale, en se fondant sur des travaux statistiques divers. Il explique pourquoi le chiffre des « 6 millions » est impossible ; même de très loin. 500 000 Juifs, tout au plus, auraient pu (nous disons bien : « auraient pu ») être exterminés par les Allemands, car on ignore la cause de leur disparition.


User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3102
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard : un "Holocauste" impossible

Postby phdnm » 2 days 7 hours ago (Thu Jul 18, 2019 2:16 pm)

« SHOAH : tabou éternel ? » (épisode 5) L'absurdité manifeste de l'histoire officielle


D'après la thèse officielle, les SS auraient pu perpétrer la Shoah grâce au savoir-faire acquis lors de l'euthanasie massive des malades mentaux (opération T4). Pour construire les « camps d'extermination », les autorités allemandes auraient envoyés à l'Est ces techniciens devenus des spécialistes.

Dans ce cinquième épisode, Reynouard prouve l'absurdité de cette thèse. Pour mener sa démonstration, il commence par admettre l'histoire officielle ; puis il expose comment elle mène aux absurdités les plus évidentes. Car il faudrait croire qu'à Belzec, Sobibor et Treblinka, les « spécialistes » qui avaient acquis ce savoir-faire auraient chamboulé leur méthode (donc perdu tous leurs acquis) pour des motifs les plus futiles. A Auschwitz enfin, une autre technique d'extermination, bien plus efficace, aurait été trouvée... par un SS qui n'avait aucune formation scolaire ni technique.

Plan de l'exposé ;

La « chambre à gaz » : aucune représentation physique de l'arme du crime
L'histoire officielle sombre dans le ridicule
1°) Un document central avancé pour étayer la thèse officielle
2°) « Chambres à gaz » homicides ou installations sanitaires ?
3°) Sur la proposition « d'en finir » les Juifs inaptes au travail
4°) L'euthanasie comme préfiguration de la Shoah : une thèse absurde
5°) Avec Auschwitz et Majdanek, la thèse officielle devient toujours plus absurde
6°) Une thèse fondée sur des « aveux » loufoques



Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 6 guests