Chef de la diplomatie allemande à Auschwitz

Moderator: Moderator

Marley775
Member
Member
Posts: 63
Joined: Tue Jul 19, 2016 5:50 pm

Chef de la diplomatie allemande à Auschwitz

Postby Marley775 » 1 year 1 month ago (Mon Aug 20, 2018 9:38 am)

https://actu.orange.fr/monde/le-chef-de ... 15PZyu.amp


«des tonnes de cheveux prélevés sur les gens avant qu'ils ne soient envoyés dans les chambres à gaz»

Je croyais que selon l'Histoire officielle, les cheveux étaient prélevés après le gazage.

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3217
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Chef de la diplomatie allemande à Auschwitz

Postby phdnm » 1 year 1 month ago (Mon Aug 20, 2018 2:01 pm)

Marley775 wrote:https://actu.orange.fr/monde/le-chef-de-la-diplomatie-allemande-a-auschwitz-CNT0000015PZyu.amp


«des tonnes de cheveux prélevés sur les gens avant qu'ils ne soient envoyés dans les chambres à gaz»

Je croyais que selon l'Histoire officielle, les cheveux étaient prélevés après le gazage.


Après ?

Le témoin n° 1 de Claude Lanzmann dans "Shoah" (film et livre)

Les Allemands, dit-il, l’ont forcé à couper les cheveux des femmes qui allaient être gazées. C’est dans la chambre à gaz même que les cheveux étaient coupés. Bomba parle toujours de la chambre à gaz comme s’il n’y avait eu à Treblinka qu’une chambre à gaz : celle précisément où il travaillait en tant que coiffeur parmi un ensemble de seize ou dix-sept coiffeurs, tous des professionnels. L’essentiel du témoignage de Bomba se lit aux pages 76 et 77 du magazine qui reproduisent, avec des inexactitudes négligeables, les pages 125 à 130 du livre [1]. En voici quelques extraits tirés du livre :

[Nous avons travaillé dans la chambre à gaz] durant une semaine ou dix jours [...] une pièce de quatre mètres sur quatre environ [2].

[Les femmes et les enfants entraient ; les femmes] Complètement nues. Toutes les femmes et tous les enfants [3].

[Les Allemands] avaient besoin des cheveux des femmes qu’ils expédiaient en Allemagne [...] seulement des bancs et seize ou dix-sept coiffeurs [...]. Chaque coupe prenait environ deux minutes, pas plus [...]. En une fournée... à peu près... soixante à soixante-dix femmes [...]. Quand on en avait fini avec le premier groupe, le suivant entrait : il y avait alors cent quarante ou cent cinquante femmes [4].

Et ils s’en occupaient aussitôt. [Les Allemands] nous ordonnaient de quitter la chambre à gaz pour quelques minutes, cinq minutes environ : ils envoyaient alors le gaz et les asphyxiaient à mort [...] il y avait un commando qui sortait déjà les cadavres : toutes n’étaient pas encore mortes. Et en deux minutes, même pas deux minutes, en une minute... tout était nettoyé, tout était propre : l’autre groupe pouvait entrer et subir le même sort [...]. Les Allemands voulaient les cheveux, ils avaient leurs raisons [...] travailler jour et nuit parmi les morts, les cadavres [5].

Cette partie du témoignage de Bomba peut se résumer ainsi : dans une pièce de seize mètres carrés se trouvaient seize (ou dix-sept?) coiffeurs et des bancs ; soixante ou soixante-dix femmes nues environ entraient dans cette pièce avec un nombre indéterminé d’enfants ; on leur coupait les cheveux en huit minutes environ ; personne ne quittait la pièce ; entrait alors un nouveau groupe de soixante-dix ou quatre-vingts femmes avec, à nouveau, un nombre indéterminé d’enfants ; la durée de la coupe était de dix minutes environ. Le total des personnes présentes dans ces seize mètres carrés était alors de cent quarante-six (16 + 60 + 70) ou de cent soixante-sept (17 + 70 + 80) environ, sans compter les enfants. Et il y avait des bancs. C’est impossible. C’est même du pur non-sens.

http://robertfaurisson.blogspot.com/201 ... -dans.html


Les cheveux, les chaussures, les lunettes visibles à Auschwitz sont-ils la preuve d’une extermination de masse ?

Les Allemands récupéraient les cheveux des déportés tondus à leur arrivée

En ce qui concerne les cheveux, tout d’abord, on sait que dans tous les camps, les détenus étaient entièrement rasés et désinfectés avant d’être immatriculés et affectés dans les commandos.

Voici quelques témoignages sur le sujet :

– Témoignage d’André Rogerie, déporté à Buchenwald ;

[…] je passe dans la salle contiguë ; une dizaine d’hommes sont là, armés de tondeuses électriques, et les poils tombent sur le ciment, les cheveux, le collier de barbe que j’avais laissé pousser à Compiègne, et tout le système pileux de mon individu[35].

– Témoignage de Georges Briquet, déporté à Dachau :

A la queue leu leu, dans la salle de douches, nous passons au coiffeur. C’est la tonte à ras, la tête d’abord, la figure ensuite, plus de moustache, plus de barbe, monsieur le curé ! Puis tous les poils superflus tombent sous la tondeuse, sous les bras, sur la poitrine, sur le bas-ventre, plus bas encore, entre les fesses, on n’oublie rien ![36]

– Témoignage de Guy Kohen, déporté à Drancy puis à Auschwitz :

Ayant eu la tête rasée à Drancy, un travail était déjà épargné aux coiffeurs du camp[37].

– Témoignage de Pelagia Lewinska, déporté à Auschwitz :

[…] toutes nues, nous nous assîmes devant une des détenues chargée de nous tondre. Des centaines, des milliers de femmes passent sous ses ciseaux. Elle est éreintée, sa main faiblit[38].

– Témoignage de d’une autrichienne :

[…] j’ai été — moi et les 25 000 détenues politiques de mon « carré » d’Auschwitz — j’ai été rasée et tatouée[39].

http://sansconcessiontv.org/phdnm/cheve ... e-preuves/

Marley775
Member
Member
Posts: 63
Joined: Tue Jul 19, 2016 5:50 pm

Re: Chef de la diplomatie allemande à Auschwitz

Postby Marley775 » 1 year 1 month ago (Mon Aug 20, 2018 11:41 pm)

Je suis d'accord pour Treblinka. La tonte se faisait avant le prétendu gazage. Par contre, en ce qui concerne Auschwitz-Birkenau, je me suis aperçu en lisant un passage des mémoires du Dr. Miklos Nyiszli que, selon ce dernier, cette tâche était exécutée après les gazages. Les allemands auraient donc eu deux procédés différents pour Treblinka et Auschwitz. Pas très méthodiques ces allemands, mais passons.

Voici un extrait des mémoires de Nyiszli:

«Les cheveux des femmes étaient préférés à ceux des hommes ou des enfants, car ils avaient tendance à être plus épais et plus longs. Les cheveux étaient prélevés de la tête des cadavres immédiatement après leur retrait des chambres à gaz ... »


Je n'ai pas le livre numérisé, mais vous trouverez l'extrait au septième paragraphe de cet article en anglais :

https://www.google.ca/amp/s/www.newyork ... f-evil/amp

J'ai remis en question les affirmations de ce diplomate allemand qui semblait dire n'importe quoi, et où le but premier de son passage au camp fût surtout de rappeller à nouveau l'éternelle dette allemande.

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3217
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Chef de la diplomatie allemande à Auschwitz

Postby phdnm » 1 year 1 month ago (Tue Aug 21, 2018 7:28 am)

Marley775 wrote:Je suis d'accord pour Treblinka. La tonte se faisait avant le prétendu gazage. Par contre, en ce qui concerne Auschwitz-Birkenau, je me suis aperçu en lisant un passage des mémoires du Dr. Miklos Nyiszli que, selon ce dernier, cette tâche était exécutée après les gazages. Les allemands auraient donc eu deux procédés différents pour Treblinka et Auschwitz. Pas très méthodiques ces allemands, mais passons.


Selon les témoignages des déportés à Auschwitz (voir dans l'article de Vincent Reynouard), tout indique que la tonte se faisait avant l'entrée dans la "chambre à gaz". Idem pour les deux témoignages sur Buchenwald et Dachau. Le contraire serait illogique mais dans la version officielle de la Shoah, nous ne sommes plus à une contradiction près...

Miklos Nyiszli...

Carlo Mattogno, Miklos Nyiszli: An Auschwitz Doctor's Eyewitness Account—The Tall Tales of Dr. Mengele's Assistant Analyzed:

Nyiszli was either an extraordinary impostor or a lunatic; there is no escaping from the dilemma. And both horns of this dilemma – shameless mendacity or lunacy – disqualify Nyiszli and completely destroy his credibility.”


http://holocausthandbooks.com/index.php?page_id=37

Le livre de Miklós Nyiszli, écrit rapidement après les faits, aurait pu être un témoignage de première importance, mais Nyiszli mélange son propre témoignage avec ce dont il se souvient des Sonderkommandos et tout ce qu'il a entendu et qu'il suppose être vrai. De plus, il ne différencie pas dans ses écrits ce dont il a été témoin, et ce dont il a entendu parler : tout est mis sur le même plan.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Mikl%C3%B3s_Nyiszli

Marley775 wrote:J'ai remis en question les affirmations de ce diplomate allemand qui semblait dire n'importe quoi, et où le but premier de son passage au camp fût surtout de rappeller à nouveau l'éternelle dette allemande.


Il n'est pas le premier à raconter ce que l'on attend de lui...

Merkel : "l'éternelle responsabilité de l'Allemagne"

01/09/2009

La chancelière allemande Angela Merkel a rendu un hommage plein d'émotion mardi aux victimes de la Seconde Guerre mondiale et déclaré que son pays avait provoqué la pire tragédie de l'histoire européenne en déclenchant le conflit le 1er septembre 1939.

"La guerre déclenchée par l'Allemagne a infligé une souffrance incommensurable à de nombreux peuples, des années de privation des droits, d'humiliation et de destruction", a-t-elle dit dans un discours empreint d'émotion. "Je rends hommage aux 60 millions de personnes qui ont perdu la vie à cause de cette guerre déclenchée par l'Allemagne. Je rends hommage aux six millions de juifs et à tous les autres qui, dans les camps de concentration et d'extermination allemands, ont subi une mort cruelle", a-t-elle ajouté.

"Eternelle responsabilité" de l'Allemagne

"Toutes les tentatives d'apaiser les nazis entre 1934 et 1939 par divers accords et pactes étaient moralement inacceptables et n'avaient aucun sens politique, elle étaient nuisibles et dangereuses", a-t-il déclaré.

Le président polonais Lech Kaczynski a reconnu lors de la même cérémonie que le rôle de la Pologne dans le dépeçage de la Tchécoslovaquie en 1938 fut "une erreur et un péché".

Angela Merkel, tout en admettant qu'on ne pourrait pas "effacer les atrocités de la Seconde Guerre mondiale", a estimé qu'il était à présent du devoir de l'Allemagne "de construire l'avenir tout en étant consciente de (son) éternelle responsabilité".


https://www.la-croix.com/Semaine-en-ima ... -01-538838


Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest