Robert Faurisson : Mon procès à Cusset, le jeudi 20 septembre

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2867
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Robert Faurisson : Mon procès à Cusset, le jeudi 20 septembre

Postby phdnm » 1 month 4 days ago (Sat Sep 15, 2018 7:24 am)



Le procès qui m’est intenté par la LICRA de Strasbourg pour mes écrits sur la prétendue chambre à gaz homicide du camp du Struthof-Natzweiler aura lieu le jeudi 20 septembre 2018 au Tribunal de grande instance de Cusset (banlieue de Vichy), 8 rue Gambetta, 04 70 30 98 30.

Il commencera à 13h45. Le tribunal sera présidé par M. Yves-Armand Frassati. Mon avocat sera Me Damien Viguier.

Ci-après, le lecteur trouvera les titres et les adresses électroniques de huit de mes articles non sur le camp du Struthof mais seulement sur sa prétendue chambre à gaz homicide. Le huitième et dernier a été, peu après sa publication en février 2017, rendu inaccessible – en France seulement – sur demande de la LICRA de Strasbourg, ce qui a nécessité le remplacement de son adresse d’origine par celle que j’indique ici :

1 - Le “musée” du camp de Natzweiler-Struthof va être reconstitué. Remarques et mises en garde à ce sujet (23 septembre 1976)

https://robertfaurisson.blogspot.com/19 ... uthof.html


2 - Sur la prétendue “chambre à gaz” homicide du Struthof, les trois confessions successives et contradictoires de Josef Kramer (15 octobre 1980)

http://robertfaurisson.blogspot.com/198 ... icide.html


3 - A Pierre Marais et à Maître Éric Delcroix pour valoir ce que de droit – Attestation concernant le Struthof (28 octobre 1993)

https://robertfaurisson.blogspot.com/19 ... croix.html


4 - Résurrection d’un vieux serpent de mer : la chambre à gaz et les 86 gazés du Struthof (12 décembre 2005)

http://robertfaurisson.blogspot.com/200 ... e-mer.html


5 - Il est temps d’en finir avec la “chambre à gaz” du Struthof et ses 86 “gazés” (30 mai 2013)

http://robertfaurisson.blogspot.com/201 ... ambre.html


6 - Note sur la prétendue chambre à gaz homicide du Struthof (12 août 2013)

https://robertfaurisson.blogspot.com/20 ... az_12.html


7 - En soixante-dix ans, aucune expertise médico-légale prouvant l’existence et le fonctionnement des “chambres à gaz nazies” ! (31 décembre 2014)

http://robertfaurisson.blogspot.com/201 ... rtise.html


8 - Non-lieu dans l’affaire de la fausse “chambre à gaz” et des faux “cadavres de gazés” du camp du Struthof (18 février 2017)

https://robertfaurisson.blogspot.com/20 ... se_93.html


Deux livres du Professeur Robert Steegmann



Parmi les historiens qui défendent la thèse de l’existence et du fonctionnement d’une chambre à gaz homicide située à proximité du camp du Struthof, le plus éminent me semble être le professeur Robert Steegmann. Il est l’auteur, en particulier, de deux ouvrages d’une grande érudition : Struthof, Le KL-Natzweiler et ses kommandos : une nébuleuse concentrationnaire des deux côtés du Rhin, 1941-1945 (Bar-le-Duc, Editions La Nuée bleue, novembre 2005, 496 p.), et Le Camp de Natzweiler-Struthof, Paris, Editions du Seuil, février 2009, 379 p.). Les deux livres totalisent 875 pages.


Le premier livre contient nombre de photos mais aucune de « la chambre à gaz » ; le second ne comporte aucune photo sinon, en couverture, celle d’un dessin de fiction représentant des détenus mais, là encore, rien ne nous donne à voir « la chambre à gaz ».

L’important rapport d’expertise du professeur René Fabre, toxicologue, est passé sous silence ; ses conclusions du 1er décembre 1945 étaient négatives : aucune trace d’acide cyanhydrique n’avait été trouvée soit dans les cadavres à examiner, soit dans « la chambre à gaz » elle-même ou la cheminée. Pourquoi R. Steegmann n’a-t-il fourni aucune photo, aucun dessin ou croquis de l’arme supposée du crime supposé ? Pourquoi a-t-il passé sous silence l’existence de ce rapport de toxicologie aux conclusions négatives ? Pourquoi, notamment dans ce qu’il écrit aux pages 313-316 de son premier livre, a-t-il été si bref et si confus sur « la chambre à gaz » ? Enfin, pourquoi avoir nommé les médecins Simonin, Piédelièvre et Fourcade qui auraient souhaité un rapport de toxicologie aux conclusions positives, et avoir passé sous silence le travail du professeur Fabre, toxicologue de renom, qui a signé un rapport aux conclusions négatives ?

Un point délicat et qui risque de surprendre : à ceux qui auront la gentillesse de venir à Cusset pour assister dans le prétoire même au procès et pour me soutenir de leur présence, je dis : « Venez à Cusset mais ne vous rendez pas au tribunal ». Ceux qui me connaissent savent que je ne goûte pas trop les marques ou les signes extérieurs volontaires qui manifestent visiblement les dispositions, les intentions, les sentiments. Je préfère la discrétion et la sérénité. Libres à vous de vous retrouver dans un ou plusieurs bars ou cafés des environs où, à une heure forcément tardive, j’irai vous saluer. Evitez toute provocation. Par ailleurs, en cas d’agression physique contre ma personne (par le passé, j’en ai connu deux à Vichy, deux à Lyon, quatre à Paris et deux à Stockholm), je rappellerai, comme d’habitude, que je ne veux d’aucune intervention musclée de la part de mes amis. Selon ma formule, « Pas de boxe, pas de boxeurs, seulement des témoins, qui auront le courage de rester sur place pour voir, pour entendre et, par la suite, pour témoigner ».

M E R C I !

14 septembre 2018


http://robertfaurisson.blogspot.com/201 ... embre.html



avatar
Métaphrase
Member
Member
Posts: 27
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Robert Faurisson : Mon procès à Cusset, le jeudi 20 septembre

Postby Métaphrase » 1 month 1 day ago (Mon Sep 17, 2018 7:56 pm)

Lorsque la liberté d'expression est muselée, ne fut-ce que sur un seul point, cela entache tout discours du soupçon de propagande...
François Furet, dans son "Histoire de la Révolution", se félicitait de la liberté d'expression, comme un de ses plus durable acquis. On comprend mieux, depuis 1990, l'imposture d'une telle thèse!

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 2867
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Robert Faurisson : Mon procès à Cusset, le jeudi 20 septembre

Postby phdnm » 1 month 1 day ago (Tue Sep 18, 2018 11:39 am)

Métaphrase wrote:Lorsque la liberté d'expression est muselée, ne fut-ce que sur un seul point, cela entache tout discours du soupçon de propagande...
François Furet, dans son "Histoire de la Révolution", se félicitait de la liberté d'expression, comme un de ses plus durable acquis. On comprend mieux, depuis 1990, l'imposture d'une telle thèse!


François Furet...

La politique hitlérienne d'extermination: une déclaration des historiens français

Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu'il a eu lieu. Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. Cette vérité, il nous appartenait de la rappeler simplement : il n'y a pas, il ne peut y avoir de débat sur l'existence des chambres à gaz.


Ce texte a été signé par les historiens dont les noms suivent et qui travaillent ou enseignent au Collège de France, au C.N.R.S., dans les universités de Paris et de province, à l'École des hautes études en sciences sociales, à l'École pratique des hautes études : Philippe Ariès, Alain Besançon, Robert Bonnaud, Fernand Braudel, Pierre Chaunu, Monique Clavel-Levêque, Marc Ferro, François Furet, Yvon Garlan, Jacques Julliard, Ernest Labrousse, Jacques Le Goff, Emmanuel Le Roy Ladurie, Pierre Levêque, Nicole Loraux, Robert Mandrou, Claude Mossé, Roland Mousnier, Jacques Néré, Claude Nicolet, Valentin Nikiprowetzky, Evelyne Patlagean, Michelle Perrot, Léon Poliakov, Madeleine Rebérioux, Maxime Rodinson, Jean Rougé, Lilly Scherr, Pierre Sorlin, Lucette Valensi, Jean-Pierre Vernant, Paul Veyne, Pierre Vidal-Naquet, Édouard Will.

http://aaargh.vho.org/fran/inst/doc/decla34.html

Image

Éditorial de la "Revue d'histoire révisionniste" n° 6

Le mythe de la chambre à gaz est mort à Paris le 2 juillet 1982 au terme du colloque international de la Sorbonne sur « L'Allemagne nazie et le génocide juif ». Annoncé à grand bruit, ce colloque devait infliger un démenti aux révisionnistes, qui, en France particulièrement, commençaient à souligner que l'existence des prétendues chambres à gaz nazies se heurtait à des impossibilités tout simplement physiques et chimiques. Ce colloque, présidé par François Furet et Raymond Aron, allait, nous disait-on, être suivi d'une retentissante conférence de presse. Après quatre journées d'un colloque in camera, réservé aux historiens orthodoxes, vint le jour de la conférence de presse. Seuls se présentèrent devant les journalistes, les deux organisateurs incapables de dissimuler leur embarras : on n'avait pas, malgré les recherches les plus érudites, trouvé un ordre de Hitler d'exterminer les juifs et les procès intentés à leur collègue R. Faurisson étaient des procès de sorcellerie ; quant aux chambres à gaz, pas le moindre mot. Elles venaient de mourir. Six ans plus tard, l'historien américain Arno Mayer, d'origine juive, qui avait été présent au colloque, devait écrire : « Les sources pour l'étude des chambres à gaz sont à la fois rares et douteuses [1]. »

http://robertfaurisson.blogspot.com/199 ... toire.html

avatar
Métaphrase
Member
Member
Posts: 27
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Robert Faurisson : Mon procès à Cusset, le jeudi 20 septembre

Postby Métaphrase » 3 weeks 5 days ago (Sun Sep 23, 2018 7:31 am)

Il semble qu'on ait confondu quantité des historiens et Histoire quantitative...


Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest