Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Moderator: Moderator

User avatar
Zelan
Member
Member
Posts: 12
Joined: Fri Dec 23, 2016 12:34 pm

Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Zelan » 9 months 3 weeks ago (Mon Oct 29, 2018 1:58 pm)

Est ce qu'on risque vraiment des ennuis avec la justice si on est un simple internaute qui a des propos "négationnistes" sur internet ?

Je sais que en théorie oui, mais dans les faits, on risque réellement quelque chose ou alors est ce que pour l'instant la loi gayssot a touché uniquement des "icones" du révisionnisme qui font des vidéos, publient des livres ect et pas de simples inconnus sur internet ?

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3146
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby phdnm » 9 months 3 weeks ago (Tue Oct 30, 2018 1:23 am)

Zelan wrote:Est ce qu'on risque vraiment des ennuis avec la justice si on est un simple internaute qui a des propos "négationnistes" sur internet ?

Je sais que en théorie oui, mais dans les faits, on risque réellement quelque chose ou alors est ce que pour l'instant la loi gayssot a touché uniquement des "icones" du révisionnisme qui font des vidéos, publient des livres ect et pas de simples inconnus sur internet ?


Par exemple :

Recours en révision de deux condamnations pénales pour contestation de la réalité du génocide des juifs par les nazis, adressé à la Cour de cassation, suite au rejet par le Conseil constitutionnel de la loi réprimant la contestation de tout génocide reconnu par la loi.

http://lejournaldessurvivants.centerblo ... damnations

Métaphrase
Member
Member
Posts: 39
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Métaphrase » 9 months 3 weeks ago (Tue Oct 30, 2018 3:03 am)

phdnm wrote:
Zelan wrote:Est ce qu'on risque vraiment des ennuis avec la justice si on est un simple internaute qui a des propos "négationnistes" sur internet ?

Je sais que en théorie oui, mais dans les faits, on risque réellement quelque chose ou alors est ce que pour l'instant la loi gayssot a touché uniquement des "icones" du révisionnisme qui font des vidéos, publient des livres ect et pas de simples inconnus sur internet ?


Par exemple :

Recours en révision de deux condamnations pénales pour contestation de la réalité du génocide des juifs par les nazis, adressé à la Cour de cassation, suite au rejet par le Conseil constitutionnel de la loi réprimant la contestation de tout génocide reconnu par la loi.

http://lejournaldessurvivants.centerblo ... damnations


On en crève de rire, ici, en Amérique du Nord, de ces lois mémorielles à la con, sévissant en Europe. Ces lois sont la meilleure preuve de la vérité de l'argumentaire révisionniste. On a, de ce côté-ci de l'Atlantique, une impression surréaliste, face à ces mesures inouïes, pour ne pas dire kafkaïennes, imposées aux citoyens européens, sans réaction de leur part: ont-ils le cerveau si lavé, par l'école et la propagande, au point de ne plus réagir?

Marley775
Member
Member
Posts: 54
Joined: Tue Jul 19, 2016 5:50 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Marley775 » 9 months 3 weeks ago (Tue Oct 30, 2018 8:17 am)

On en crève de rire, ici, en Amérique du Nord, de ces lois mémorielles à la con


Bien qu'il n'y ait pas de lois contre les hérétiques en Amérique du Nord, certaines organisations veillent au grain. Elles vont porter plainte contre tout individu qui proposerait ses idées publiquement et utiliser des articles législatifs pour le faire payer.

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3146
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby phdnm » 9 months 3 weeks ago (Wed Oct 31, 2018 12:09 am)

Métaphrase wrote:
On en crève de rire, ici, en Amérique du Nord, de ces lois mémorielles à la con, sévissant en Europe. Ces lois sont la meilleure preuve de la vérité de l'argumentaire révisionniste. On a, de ce côté-ci de l'Atlantique, une impression surréaliste, face à ces mesures inouïes, pour ne pas dire kafkaïennes, imposées aux citoyens européens, sans réaction de leur part: ont-ils le cerveau si lavé, par l'école et la propagande, au point de ne plus réagir?


Les USA rejoindront, tôt ou tard, le club des états qui répriment le révisionnisme.

Ce n'est qu'une question de temps.

Une ONG s’engage contre les négationnistes actifs sur Internet

17/08/2018

La Commission de l’Holocauste de la Fédération juive unie de Tidewater a déclaré que la négation de l’Holocauste devait être exclue de Facebook.

Avec déjà plus de 120 000 signatures, une pétition en ligne du Centre Anne Frank pour le respect mutuel et l’Association des organisations de l’Holocauste demande à Facebook de supprimer les pages qui nient l’Holocauste.

« L’Holocauste est une réalité. Cela ne peut pas être contesté. », affirme la pétition.


viewtopic.php?f=21&t=11956

Métaphrase
Member
Member
Posts: 39
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Métaphrase » 9 months 3 weeks ago (Wed Oct 31, 2018 8:59 am)

phdnm wrote:
Métaphrase wrote:
On en crève de rire, ici, en Amérique du Nord, de ces lois mémorielles à la con, sévissant en Europe. Ces lois sont la meilleure preuve de la vérité de l'argumentaire révisionniste. On a, de ce côté-ci de l'Atlantique, une impression surréaliste, face à ces mesures inouïes, pour ne pas dire kafkaïennes, imposées aux citoyens européens, sans réaction de leur part: ont-ils le cerveau si lavé, par l'école et la propagande, au point de ne plus réagir?


Les USA rejoindront, tôt ou tard, le club des états qui répriment le révisionnisme.

Ce n'est qu'une question de temps.

Une ONG s’engage contre les négationnistes actifs sur Internet

17/08/2018

La Commission de l’Holocauste de la Fédération juive unie de Tidewater a déclaré que la négation de l’Holocauste devait être exclue de Facebook.

Avec déjà plus de 120 000 signatures, une pétition en ligne du Centre Anne Frank pour le respect mutuel et l’Association des organisations de l’Holocauste demande à Facebook de supprimer les pages qui nient l’Holocauste.

« L’Holocauste est une réalité. Cela ne peut pas être contesté. », affirme la pétition.


viewtopic.php?f=21&t=11956


Attendez un peu! Pour abolir ou rectifier un amendement à la Constitution, il faut l'agrément de 2/3 du Congrès, 2/3 de chaque chambre, du Président, de la Cour suprême et du 2/3 des États, au 2/3 des législatures étatiques. Ce n'est donc pas pour demain...

Métaphrase
Member
Member
Posts: 39
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Métaphrase » 9 months 3 weeks ago (Wed Oct 31, 2018 9:03 am)

Marley775 wrote:
On en crève de rire, ici, en Amérique du Nord, de ces lois mémorielles à la con


Bien qu'il n'y ait pas de lois contre les hérétiques en Amérique du Nord, certaines organisations veillent au grain. Elles vont porter plainte contre tout individu qui proposerait ses idées publiquement et utiliser des articles législatifs pour le faire payer.


Aux U.S.A, c'est actuellement impossible, au Canada, ce serait assez difficile, en vertu de la charte des droits et libertés et le la jurisprudence, puisqu' Ernst Zundel a été exonéré, en 1992...

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3146
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby phdnm » 9 months 3 weeks ago (Wed Oct 31, 2018 12:02 pm)

Métaphrase wrote:
Marley775 wrote:
On en crève de rire, ici, en Amérique du Nord, de ces lois mémorielles à la con


Bien qu'il n'y ait pas de lois contre les hérétiques en Amérique du Nord, certaines organisations veillent au grain. Elles vont porter plainte contre tout individu qui proposerait ses idées publiquement et utiliser des articles législatifs pour le faire payer.


Aux U.S.A, c'est actuellement impossible, au Canada, ce serait assez difficile, en vertu de la charte des droits et libertés et le la jurisprudence, puisqu' Ernst Zundel a été exonéré, en 1992...


Et si le fait de nier l'holocauste équivalait à de l'antisémitisme ?

Certains y pensent :

Why is denying the Holocaust considered anti-Semitic?

Yes, it is antisemitic. Because there is proof, upon proof, upon proof, upon proof that these historical events are facts and they happened and those people who were alive before the Holocaust disappeared due to a murderous genocide, and we know where their ashes and bones lie. We have pictures, we have documentary evidence, we have eyewitnesses, we have contemporary reports, we have confessions.

Does one want to seriously claim that the Holocaust is a lie promulgated, I guess, by Eisenhower and the Allied soldiers who liberated the death camps and the press and historians and ‘the Jews’ to—what purpose? To build mountains of shoes, eyeglasses, gold teeth, soap, and human hair for museums? To pour millions of dollars into the Polish economy with thanatourism? Really? How likely is it that the nefarious Jews made it all up, and then persuaded tens of thousands of others to conspire and fake the evidence? Yes, it is antisemitic to posit that there is some monstrous conspiracy to fabricate such a monstrous lie.

Bring on the proof. It’s the job of those who would advance such a theory to prove all the evidence is a lie: NOT the other way around. I don’t have to ‘prove’ the Holocaust ‘really happened’, any more than I have to ‘prove’ the American Revolution ‘really happened’. It’s a fact. The earth is round, the Pope’s Catholic, six million European Jews of all ages and genders disappeared between 1938 - 1946 due to beatings, starvation, exposure, torture, overwork, bullets and gas, in addition to all the Gypsies, homosexuals, mentally ill, and handicapped people who were also murdered—also well-documented facts.

Bring it on: not conspiracy theories, not apologetics: proof, hard, cold, facts, that can stand up to scrutiny. Holocaust deniers and ‘minimizers’ need to put up or shut up.


https://www.quora.com/Why-is-denying-th ... ti-Semitic

Le fait de nier l'holocauste pourrait être considérer comme un "crime de haine" envers la communauté juive.

Crime de haine

L'on parle de crime de haine ou de crime haineux quand la victime en est la cible en raison de son appartenance, réelle ou supposée, à un certain groupe social, le plus souvent défini par la race, la religion, l'orientation sexuelle, le handicap, l'ethnie, la nationalité, l'âge, le sexe, l'identité de genre ou le parti politique. Les crimes de haine peuvent prendre de nombreuses formes. Les incidents peuvent impliquer des attaques physiques, des dégradations de biens, des intimidations, du harcèlement, des attaques verbales ou des insultes, ou des graffitis ou des lettres insultantes.

États-Unis

Comme le définit en 1999 l'enquête sur les victimes des crimes nationaux, « Un crime de haine est une offense criminelle commise contre une personne ou un bien, en totalité ou en partie, à cause des préjugés des offenseurs contre un groupe racial, une religion, une ethnie, un genre, une préférence sexuelle, ou un handicap.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crime_de_haine#États-Unis


Antisémitisme, antisémitisme...

Combating Holocaust Denial: Origins of Holocaust Denial

While some people today are misled as a result of the Nazi policies described above into doubting the reality of the Holocaust, others deny the Holocaust for more overtly racist, political, or strategic reasons. These deniers begin with the premise that the Holocaust did not happen. This premise suits their broader purposes. They deny the Holocaust as an article of faith and no amount of rational argumentation can dissuade them. This denial is irrational, largely unrelated either to the facts of the history or to the enormity of the event. Some people deny the Holocaust because of innate antisemitism, irrational hatred of Jews.

In fact, Holocaust denial has been called by some scholars the “new antisemitism” for it recycles many of the elements of pre-1945 antisemitism in a post-World War II context. Holocaust deniers argue that reports of the Holocaust are really part of a vast shadowy plot to make the white, western world feel guilty and to advance the interest of Jews. Even at the time of the Holocaust, some people in the United States thought reports of German massacres of Jewish civilians were actually propaganda reports designed to force the government to grant Jews special treatment and consideration.

Many people who deny the Holocaust argue that the supposed “hoax” served above all the interests of the State of Israel. Holocaust denial is, for these people, also an attack on the legitimacy of the State of Israel. Finally, others deny the Holocaust because they want to see a resurgence of Nazi racism. They insist that Nazism was a good political philosophy and that only “negative” press resulting from reports of the genocide the Nazis perpetrated prevent a revival of the Nazi movement today. They deny the Holocaust so that they can attract followers to a new Nazi movement.

Holocaust denial, then, unites a broad range of radical right-wing hate groups in the United States and elsewhere, ranging from Ku Klux Klan segregationists to skinheads seeking to revive Nazism to radical Muslim activists seeking to destroy Israel.

Holocaust deniers want to debate the very existence of the Holocaust as a historical event. They want above all to be seen as legitimate scholars arguing a historical point. They crave attention, a public platform to air what they refer to as “the other side of the issue.” Because legitimate scholars do not doubt that the Holocaust happened, such assertions play no role in historical debates. Although deniers insist that the idea of the Holocaust as myth is a reasonable topic of debate, it is clear, in light of the overwhelming weight of evidence that the Holocaust happened, that the debate the deniers put forward is more about antisemitism and hate politics than it is about history.


https://encyclopedia.ushmm.org/content/ ... ust-denial

Métaphrase
Member
Member
Posts: 39
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Métaphrase » 9 months 3 weeks ago (Thu Nov 01, 2018 6:15 am)

Amendements de la Constitution des États-Unis d’Amérique

Ier amendement
Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre.
***
Pour les U.S.A, la promulgation de lois "mémorielles" semble assez problématique...
En ce qui a trait au Canada, certes, cela serait plus facile. Néanmoins, il faudrait, pour ce faire, occulter la jurisprudence et remettre en cause le parlementarisme, source de la liberté d'expression, en tradition britannique...

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3146
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby phdnm » 9 months 3 weeks ago (Thu Nov 01, 2018 12:26 pm)

Métaphrase wrote:Pour les U.S.A, la promulgation de lois "mémorielles" semble assez problématique...


Les États-Unis pourraient s'inspirer de l'Australie :

Laws against Holocaust denial

Australia

While Australia lacks a specific law against Holocaust denial, Holocaust denial is prosecuted in Australia under various laws against "hate speech" and "racial vilification".

Gerald Fredrick Töben and his Adelaide Institute are the best-known case of someone being prosecuted in Australia for Holocaust denial.

https://en.wikipedia.org/wiki/Laws_agai ... #Australia

User avatar
Zelan
Member
Member
Posts: 12
Joined: Fri Dec 23, 2016 12:34 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Zelan » 9 months 3 weeks ago (Thu Nov 01, 2018 3:52 pm)

Donc si je comprends bien il y a un risque et il vaut mieux être plutôt discret Image

merci

Métaphrase
Member
Member
Posts: 39
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Métaphrase » 9 months 3 weeks ago (Thu Nov 01, 2018 4:53 pm)

phdnm wrote:
Métaphrase wrote:Pour les U.S.A, la promulgation de lois "mémorielles" semble assez problématique...


Les États-Unis pourraient s'inspirer de l'Australie :

Laws against Holocaust denial

Australia

While Australia lacks a specific law against Holocaust denial, Holocaust denial is prosecuted in Australia under various laws against "hate speech" and "racial vilification".

Gerald Fredrick Töben and his Adelaide Institute are the best-known case of someone being prosecuted in Australia for Holocaust denial.

https://en.wikipedia.org/wiki/Laws_agai ... #Australia


Il n'y a pas de premier amendement en Australie...

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3146
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby phdnm » 9 months 3 weeks ago (Thu Nov 01, 2018 10:55 pm)

Zelan wrote:Donc si je comprends bien il y a un risque et il vaut mieux être plutôt discret Image

merci


Tout le monde ne peut pas être révisionniste au grand jour comme, par exemple, Vincent Reynouard.

Mais vous pouvez le soutenir et cela en toute discrétion :

http://blogue-sc.com/devenez-mecene

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3146
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby phdnm » 9 months 3 weeks ago (Thu Nov 01, 2018 11:10 pm)

Métaphrase wrote:
Il n'y a pas de premier amendement en Australie...


Le prétexte d'une tuerie pour tenter de contrôler le net.

Au nom de la lutte contre "la haine" sur le net...

Attaque antisémite à Pittsburgh : Israël appelle à contrôler internet

Moins d’une semaine après les attaques de Pittsburgh qui ont fait 11 morts dans une synagogue aux Etats-Unis, les autorités israéliennes appellent à réguler la toile pour freiner la propagation des discours de haine et de l’antisémitisme

Israël conseille au gouvernement américain de réguler le net. C’est en tout cas ce qui sort de l’interview que Ron Demer, ambassadeur d’Israël à Washington, a accordée à la radio Show Host. Pour le diplomate israélien, la régulation du net permettrait de lutter contre la propagation des messages de haine. Il réagissait à l’attaque de Pittsburgh.

« Je vais vous dire, Mark, qu’en Israël nous contrôlons internet. Maintenant, nous sommes un pays différent. Vous avez des protections constitutionnelles et je sais que vous êtes de grands défenseurs de la constitution. J’espère que les autorités américaines vont trouver un moyen conformément aux lois et aux droits constitutionnels pour contrôler le net », a fait savoir Ron Demer.


https://lecourrier-du-soir.com/2018/11/ ... -internet/

Le prétexte de la tuerie

Rise in anti-Semitism renews calls for hate crime legislation in Indiana

INDIANAPOLIS — Hours before the memorial honoring the 11 victims gunned down in a Pittsburgh synagogue Saturday, David Sklar sat in his office talking about the deep grief he and others felt, as well as the anxiety.

"Even if we didn't know anybody in Pittsburgh, we can to a certain extent imagine it happening here," he said. "And any time these things happen, it's important to come together as a community and know we're standing together."

While the Jewish community in central Indiana hasn't experienced anything like Pittsburgh, it has been the target of hate.

He said that's tough because the community is about being open and welcoming... "so, it's about finding that balance on how open we can be and also secure."

But he and others believe more can and should be done statewide.

"It seems time to have a hate crimes bill, way past time," Sasso said.

Indiana is one of five states without a hate crime law, despite several attempts to pass one. Such laws allow stiffer penalties for crimes motivated by hate.


https://www.wthr.com/article/rise-anti- ... on-indiana

Métaphrase
Member
Member
Posts: 39
Joined: Thu Jan 05, 2017 3:11 am

Re: Que risque-t-on à parler du révisionnisme sur internet ?

Postby Métaphrase » 9 months 3 weeks ago (Fri Nov 02, 2018 6:46 am)

phdnm wrote:
Métaphrase wrote:
Il n'y a pas de premier amendement en Australie...


Le prétexte d'une tuerie pour tenter de contrôler le net.

Au nom de la lutte contre "la haine" sur le net...

Attaque antisémite à Pittsburgh : Israël appelle à contrôler internet

Moins d’une semaine après les attaques de Pittsburgh qui ont fait 11 morts dans une synagogue aux Etats-Unis, les autorités israéliennes appellent à réguler la toile pour freiner la propagation des discours de haine et de l’antisémitisme

Israël conseille au gouvernement américain de réguler le net. C’est en tout cas ce qui sort de l’interview que Ron Demer, ambassadeur d’Israël à Washington, a accordée à la radio Show Host. Pour le diplomate israélien, la régulation du net permettrait de lutter contre la propagation des messages de haine. Il réagissait à l’attaque de Pittsburgh.

« Je vais vous dire, Mark, qu’en Israël nous contrôlons internet. Maintenant, nous sommes un pays différent. Vous avez des protections constitutionnelles et je sais que vous êtes de grands défenseurs de la constitution. J’espère que les autorités américaines vont trouver un moyen conformément aux lois et aux droits constitutionnels pour contrôler le net », a fait savoir Ron Demer.


https://lecourrier-du-soir.com/2018/11/ ... -internet/

Le prétexte de la tuerie

Rise in anti-Semitism renews calls for hate crime legislation in Indiana

INDIANAPOLIS — Hours before the memorial honoring the 11 victims gunned down in a Pittsburgh synagogue Saturday, David Sklar sat in his office talking about the deep grief he and others felt, as well as the anxiety.

"Even if we didn't know anybody in Pittsburgh, we can to a certain extent imagine it happening here," he said. "And any time these things happen, it's important to come together as a community and know we're standing together."

While the Jewish community in central Indiana hasn't experienced anything like Pittsburgh, it has been the target of hate.

He said that's tough because the community is about being open and welcoming... "so, it's about finding that balance on how open we can be and also secure."

But he and others believe more can and should be done statewide.

"It seems time to have a hate crimes bill, way past time," Sasso said.

Indiana is one of five states without a hate crime law, despite several attempts to pass one. Such laws allow stiffer penalties for crimes motivated by hate.


https://www.wthr.com/article/rise-anti- ... on-indiana


On ne peut RESTREINDRE la libéré d'expression. De plus, n'oubliez pas que le premier amendement est appuyé sur le second, aux U.S.A...


Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest