Vincent Reynouard devant la justice

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Wed Feb 11, 2015 1:18 am)

Manche : un négationniste récidiviste devant la justice mercredi


Mardi 10 février 2015

Un Saint-lois comparaîtra mercredi devant le tribunal correctionnel de Coutances pour propos négationnistes. Agé de 44 ans, il fait l'objet de plusieurs plaintes après avoir diffusé une vidéo en février sur internet.

Le prévenu est un récidiviste déjà condamné à plusieurs reprises pour ses propos négationnistes (1992, 2004 et 2007). Par ailleurs, en novembre dernier il écopait de 6 mois de prison avec sursis et 15 000 euros d'amende pour avoir utilisé à ses fins des caricatures de Charlie hebdo. Aujourd'hui il est à nouveau visé par plusieurs plaintes pour diffusion sur le net d'une vidéo dans laquelle il remet en cause l’extermination des déportés juifs, et dénonce le devoir de mémoire transmis aux jeunes générations mais aussi la visite des camps de concentration par des élèves de collèges et lycées. Une première plainte est alors déposée celle de la Westlake Brothers Souvenir. Une association normande consacrée aux soldats canadiens en 1944. Une deuxième émane d'une école de Trévières dans le Calvados, sans oublier celle de la Licra (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme).

Des exercices de calcul sur la mortalité dans les camps de concentration

L'homme qui comparaîtra mercredi après-midi à Coutances s'est engagé sur le terrain du révisionnisme dès la fin de ses études. Exclu de l’école d’ingénieurs de Caen pour diffusion de tracts au début des années 1990, il devient 6 ans plus tard, professeur de maths à Honfleur. Là il proposait à ses élèves des exercices de calcul sur la mortalité à Dachau, ce qui lui vaudra d’être exclu de l’Éducation nationale. En 2007 il avait déjà été condamné par un tribunal du Bas-Rhin pour avoir écrit et fait distribuer la brochure « Holocauste, ce que l’on vous cache » auprès de musées, de syndicats d’initiative et de mairies d’Alsace. Interpellé il y a 4 ans en Belgique où il s’était réfugié, il avait été extradé vers la France et incarcéré à Valenciennes pour purger sa peine. Aujourd'hui domicilié sur Saint-Lô, et alors que le parquet de Caen a transmis les différentes plaintes à celui de Coutances.

Le prévenu encourt un an de prison et 45 000 € d’amende.


http://www.francebleu.fr/justice/manche ... di-2137729

User avatar
Kladderadatsch
Valued contributor
Valued contributor
Posts: 254
Joined: Tue Jan 03, 2012 11:08 am

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby Kladderadatsch » 4 years 5 months ago (Wed Feb 11, 2015 3:54 am)

Good luck, Vincent! Your work and your courage in the face of repression are an inspiration. I am proud to have done my part, however small, to help bring your message to a larger audience. I'll be doing more, you can count on it.

As for the pack of hyenas that are persecuting you, I wish I knew French well enough to tell them what I really think of them in terms they'd understand. But I'll let Mérée Drante do the talking for me.

A vous, M. Reynouard, je dis: respect!

Mais à vos persécuteurs . . .

Der grosse Kladderadatsch war da.

-- D. Eckart Der Bolschewismus von Moses bis Lenin, "Er"

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Wed Feb 11, 2015 3:01 pm)

Coutances: Vincent Reynouard condamné à deux ans de prison ferme pour négationnisme


Cet ancien professeur de mathématiques avait déjà été condamné par la justice pour des faits similaires. Il comparaissait ce mercredi à Coutances pour une vidéo remettant en cause l'extermination des juifs d'Europe.

11/02/2015

Lors de l'audience, ce mercredi après-midi au tribunal de Coutances, le prévenu a déclaré qu'il ne souhaitait pas "transformer le tribunal en tribune". L'homme a pourtant déroulé l'argumentaire classique du négationniste, invoquant la liberté d'expression et fustigeant la loi Gayssot, "inconstitutionnelle" selon lui, qui a institué le délit de contestation de l'existence des crimes contre l'humanité. A la barre, l'ancien professeur de mathématiques qui a déjà été condamné en 2007 pour des faits similaires, a exprimé sans détour ses convictions, affirmant suivre l'idéologie du national socialisme.

Au coeur du procès de ce mercredi, une vidéo postée sur internet dans laquelle il remettait en cause l'existence de l'extermination des juifs d'Europe et dénonçait la participation de jeunes bas-normands à des voyages d'études à Auschwitz, des voyages relevant selon lui d'un "embrigadement au nom du « devoir de mémoire ». Dans ce film de 45 minutes, hébergé sur un site d'extrême droite, l'auteur s'en prenait à deux associations de mémoire et utilisait des images de jeunes de la région ayant participé à des commémorations.

Si la défense du prévenu n'a suscité aucune surprise, le jugement rendu par le tribunal n'a pas manqué de marquer les esprits. Vincent Reynouard a été condamné à deux ans de prison ferme, soit le double de ce qui avait été requis à son encontre et le double de la peine encouru pour ce type de délit (1 ans de prison). Le procureur jugeant la peine excessive a interjeté appel. Il y aura donc un second procès à la cour d'appel de Caen.

L'ancien professeur de mathématiques de bientôt 46 ans avait également été condamné à verser 3500 euros à la Licra (ligue internationale contre le racisme et l'antisémistisme) ainsi que 500 euros aux associations D-Day Overlord et Westlake Brothers Souvenir. Cette dernière avait prévu de reverser cet argent à un vétéran anglais pour financer des soins médicaux. Enfin, Vincent Reynouard devait verser un euro symbolique à la communauté de communes de Trévières.


http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 53515.html

User avatar
Kladderadatsch
Valued contributor
Valued contributor
Posts: 254
Joined: Tue Jan 03, 2012 11:08 am

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby Kladderadatsch » 4 years 5 months ago (Wed Feb 11, 2015 5:11 pm)

To Vincent, or whoever is posting here for him . . .

I just posted this to the English forum, but in case you miss it there I'm putting it here too. If you find the translation useful, please feel free to spread it around.

Kladderadatsch wrote:This was just posted to the French forum. Translation to follow.

phdnm wrote:
Coutances: Vincent Reynouard condamné à deux ans de prison ferme pour négationnisme


Cet ancien professeur de mathématiques avait déjà été condamné par la justice pour des faits similaires. Il comparaissait ce mercredi à Coutances pour une vidéo remettant en cause l'extermination des juifs d'Europe.

11/02/2015

Lors de l'audience, ce mercredi après-midi au tribunal de Coutances, le prévenu a déclaré qu'il ne souhaitait pas "transformer le tribunal en tribune". L'homme a pourtant déroulé l'argumentaire classique du négationniste, invoquant la liberté d'expression et fustigeant la loi Gayssot, "inconstitutionnelle" selon lui, qui a institué le délit de contestation de l'existence des crimes contre l'humanité. A la barre, l'ancien professeur de mathématiques qui a déjà été condamné en 2007 pour des faits similaires, a exprimé sans détour ses convictions, affirmant suivre l'idéologie du national socialisme.

Au coeur du procès de ce mercredi, une vidéo postée sur internet dans laquelle il remettait en cause l'existence de l'extermination des juifs d'Europe et dénonçait la participation de jeunes bas-normands à des voyages d'études à Auschwitz, des voyages relevant selon lui d'un "embrigadement au nom du « devoir de mémoire ». Dans ce film de 45 minutes, hébergé sur un site d'extrême droite, l'auteur s'en prenait à deux associations de mémoire et utilisait des images de jeunes de la région ayant participé à des commémorations.

Si la défense du prévenu n'a suscité aucune surprise, le jugement rendu par le tribunal n'a pas manqué de marquer les esprits. Vincent Reynouard a été condamné à deux ans de prison ferme, soit le double de ce qui avait été requis à son encontre et le double de la peine encouru pour ce type de délit (1 ans de prison). Le procureur jugeant la peine excessive a interjeté appel. Il y aura donc un second procès à la cour d'appel de Caen.

L'ancien professeur de mathématiques de bientôt 46 ans avait également été condamné à verser 3500 euros à la Licra (ligue internationale contre le racisme et l'antisémistisme) ainsi que 500 euros aux associations D-Day Overlord et Westlake Brothers Souvenir. Cette dernière avait prévu de reverser cet argent à un vétéran anglais pour financer des soins médicaux. Enfin, Vincent Reynouard devait verser un euro symbolique à la communauté de communes de Trévières.


http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 53515.html


Coutances: Vincent Reynouard condemned to two years prison (non-suspended) for Holocaust denial

This former mathematics teacher has already been condemned by the courts for similar acts. He appeared in court this Wednesday at Coutances for a video which called into question the extermination of the European Jews.

11/02/2015

During the court session this Wednesday afternoon at the tribunal of Coutances, the accused said that he did not want "to transform the court into a platform." The man nonetheless then unrolled the classic argumentation of the denier, invoking [the right to] liberty of expression and lambasting the Gayssot Act, "unconstitutional" according to him, which first instituted the offense of contesting the existence of crimes against humanity. At the bar, the former mathematics teacher, who was previously condemned in 2007 for similar actions, expressed his convictions without any beating around the bush, affirming himself to be a follower of the ideology of National Socialism.

At the heart of the trial this Wednesday: a video posted on the Internet which calls into question the extermination of the Jews of Europe and denounces the participation of youth from Lower Normandy in educational voyages to Auschwitz, voyages which form, according to him, a "brainwashing in the name of 'duty to remember.'" In the film of 45 minutes, hosted on an extreme right-wing website, the author attacks two memorial associations and uses images of youth from the region participating in commemorations.

While the defence of the accused aroused no surprise, the judgment delivered by the tribunal did not fail to make an impression. Vincent Reynouard was condemned to two years in prison, non-suspended, which is double the amount which had been requested [by the prosecutors] and double the usual punishment for this kind of crime (1 year of prison). The prosecutor, judging this punishment to be excessive, called for an appeal. There thus will be a second trial at the Court of Appeals at Caen.

The former mathematics teacher, soon to be 46 years of age, was also ordered to pay 3500 euros to LICRA (International League Against Racism and Anti-semitism) as well as 500 euros to the associations "D-Day Overlord" and "Westlake Brothers Souvenir." This latter organization plans to pass this money along to an English veteran to help finance his medical care. Finally, Vincent Reynouard must pay a symbolic euro to the community of communes [municipal federation] of Trévières.


Since the article says that an appeal has been scheduled (called for by the prosecutor! that's how outrageous this is!), it may be that Vincent is still a free man on bail. I don't know. I hope we'll get some confirmation soon.

In the meantime, let's keep Vincent and his family in our thoughts today.
Der grosse Kladderadatsch war da.

-- D. Eckart Der Bolschewismus von Moses bis Lenin, "Er"

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 12:15 am)

Kladderadatsch wrote:
Since the article says that an appeal has been scheduled (called for by the prosecutor! that's how outrageous this is!), it may be that Vincent is still a free man on bail. I don't know. I hope we'll get some confirmation soon.

In the meantime, let's keep Vincent and his family in our thoughts today.


Merci pour la traduction Kladderadatsch :D

Un autre article mentionnant la confiscation de son matériel.
Vincent Reynouard condamné à deux ans ferme pour des vidéos négationnistes


11/02/2015

L'ancien enseignant négationniste Vincent Reynouard a été condamné mercredi à deux ans de prison ferme pour avoir diffusé sur Internet des vidéos contestant les crimes contre l'humanité de 39-45, diffusées l'an dernier, avant le 70e anniversaire du Débarquement en Normandie.

Le tribunal correctionnel de Coutances (Manche), devant lequel comparaissait Vincent Reynouard, 45 ans, déjà condamné à un an ferme pour une brochure négationniste en 2007, a doublé la peine d'emprisonnement réclamée par le parquet.

Condamné à verser des dommages et intérêts à des associations

Cet ancien professeur, radié de l'Éducation Nationale il y a une quinzaine d'années parce qu'il développait ses thèses négationnistes durant ses cours de mathématiques, a été condamné à verser en outre des dommages et intérêts à plusieurs associations, dont les plus élevés (3.500 euros) à la Licra (Ligue contre le racisme et l'antisémitisme).

Son matériel informatique a été confisqué, il devra aussi payer la publication du jugement dans cinq quotidiens nationaux et régionaux.

Bien connu des néo-nazis, en France et à l'étranger, Vincent Reynouard avait déjà été condamné à un an de prison en 2007 et 10.000 euros d'amende pour diffusion d'une brochure contestant l'Holocauste, purgeant sa peine à Valenciennes après avoir été extradé de Belgique où il s'était réfugié.

Reynouard s'est défendu sans l'aide d'un avocat

Début 2014 il avait posté une vidéo de 45 minutes hébergée par un site d'extrême droite dans laquelle il s'insurgeait contre la «propagande» diffusée selon lui à l'occasion du 70e anniversaire du D-Day, et critiquait des voyages d'études de collégiens et lycéens normands dans d'anciens camps de concentration, y voyant un «embrigadement» au nom du devoir de mémoire.

«Nous sommes très satisfaits de la condamnation de ce forcené du nazisme», a déclaré Christophe Collet, président de l'association Westlake Brothers Souvenir (WBS), qui promeut la mémoire des libérateurs, notamment canadiens, et qui figure dans la vidéo.

Néanmoins il ne se fait pas d'illusions. «Dans quelque temps il y aura de nouvelles vidéos du même type», a-t-il pronostiqué.


Séduit très jeune par le nazisme, Reynouard, qui habite Saint-Lô (Manche), s'est défendu sans l'aide d'un avocat.


http://www.20minutes.fr/societe/1539087 ... tionnistes

User avatar
Kladderadatsch
Valued contributor
Valued contributor
Posts: 254
Joined: Tue Jan 03, 2012 11:08 am

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby Kladderadatsch » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 8:13 am)

(Veuillez me pardonner mon français boiteux . . . )

Vincent, est-il toujours libre, ou a-t-il été envoyé en prison immédiatement après l'audience? Je pose la question parce que dans l'article de france-3 d'hier, on dit qu'il y aura "un second procès à la cour d'appel de Caen." Ca veut dire que Vincent est toujours libre en attendant, ou non?

Quoi qu'il en soit, je vous offre, de tout mon coeur, ma sympathie et mon soutien.



Though you may disappear, you're not forgotten here.
And I will say to you, I will do what I can do.
Der grosse Kladderadatsch war da.

-- D. Eckart Der Bolschewismus von Moses bis Lenin, "Er"

User avatar
Kladderadatsch
Valued contributor
Valued contributor
Posts: 254
Joined: Tue Jan 03, 2012 11:08 am

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby Kladderadatsch » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 9:12 am)

phdnm wrote:
Merci pour la traduction Kladderadatsch :D



You're very welcome. En voilà une autre:

Vincent Reynouard sentenced to two years prison (non-suspended) for denialist videos

11/02/2015

Holocaust-denying former teacher Vincent Reynouard was sentenced Wednesday to two years prison, non-suspended, for having distributed videos over the Internet which contest the crimes against humanity of the years 39-45, released last year before the seventieth anniversary of the Normandy landings.

The Correctional Tribunal of Coutances (Manche) doubled the prison time demanded by the prosecution for Reynouard, 45 years of age and already condemned once before to a year in prison for a denialist pamphlet in 2007.

Sentenced to pay damages to associations

The former teacher, banned from National Education fifteen years ago for expressing his denialist ideas during his mathematics classes, was sentenced in addition to pay damages to numerous organizations, with the highest of these payments (3 500 euros) going to LICRA (International League Against Racism and Anti-semitism).

His computer files have been confiscated, and he will also have to pay for the publication of the judgment in five national and regional newspapers.

Well known among neo-Nazis in France and abroad, Vincent Reynouard has previously been condemned to a year in prison and a fine of 10,000 euros in 2007 for distributing a pamphlet contesting the Holocaust, serving his sentence at the prison of Valenciennes after having been extradited from Belgium, where he had fled.

Reynouard defended himself without the assistance of a lawyer

At the beginning of 2014, he posted a 45-minute video, hosted on an extreme-right web site, in which he protested the "propaganda" which, according to him, was being circulated on the occasion of the seventieth anniversary of D-Day, and criticized the educational trips by middle and high school students to former concentration camps, seeing in them a "brain washing" in the name of the duty to remember.

"We are very satisfied with the sentencing of this Nazi fanatic," said Chrisophe Collet, president of the organization Westlake Brothers Souvenir, which promotes the memory of the liberators, notably Canadian, and which was highlighted in the video.

Nonetheless, he has no illusions. "In no time there will be new videos of the same type," he forecast.

Seduced at a young age by Nazism, Reynouard, who lives in Saint-Lô (Manche), defended himself without the assistance of a lawyer.
Der grosse Kladderadatsch war da.

-- D. Eckart Der Bolschewismus von Moses bis Lenin, "Er"

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 11:57 am)

Kladderadatsch wrote:(Veuillez me pardonner mon français boiteux . . . )

Vincent, est-il toujours libre, ou a-t-il été envoyé en prison immédiatement après l'audience? Je pose la question parce que dans l'article de france-3 d'hier, on dit qu'il y aura "un second procès à la cour d'appel de Caen." Ca veut dire que Vincent est toujours libre en attendant, ou non?

Quoi qu'il en soit, je vous offre, de tout mon coeur, ma sympathie et mon soutien.


Toujours libre :D

Merci pour ton soutien et tes traductions :D

Info de dernière minute :

Négationnisme: le parquet fait appel de la condamnation de Vincent Reynouard


12/02/2015

L'homme, qui a tenu à se défendre sans l'aide d'un avocat, a été condamné pour la diffusion de vidéos où il s'insurgeait contre des commémorations pour le Débarquement, niant l'existence des crimes commis par les nazis. Problème: la peine dépasse ce que prévoit la loi.
(...)
Une peine jugée illégale par le parquet

Problème: la peine infligée dépasse ce que prévoit la loi. Le parquet a donc annoncé jeudi faire appel de cette condamnation. "Cette peine est illégale, elle ne correspond pas à ce qui est prévu par le code pénal", a déclaré jeudi à l'AFP le procureur, Renaud Gaudeul.

La loi limite en effet à un an et 35.000 euros d'amende la sanction maximum pour des propos ou écrits négationnistes.

Selon Renaud Gaudeul, "la sur-réaction est toujours dangereuse". "C'est moi qui ai pris l'initiative des poursuites", a-t-il rappelé, estimant qu'"on ne peut (lui) reprocher de la mansuétude" vis-à-vis de tels délits.




http://www.bfmtv.com/societe/le-negatio ... 63106.html

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 12:21 pm)

Deux ans de prison ferme : une victoire révisionniste ?



Vincent Reynouard vient d'être condamné à deux ans de prison ferme pour quatre vidéos révisionnistes postéesd sur Youtube. Dans ce court édito, il s'appuie sur deux commentaires de lecteurs du Figaro pour formuler LA question pose que cette répression féroce.

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 12:29 pm)

Vincent Reynouard : "Le fait d'être condamné pour des idées est entré dans les moeurs"


User avatar
Kladderadatsch
Valued contributor
Valued contributor
Posts: 254
Joined: Tue Jan 03, 2012 11:08 am

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby Kladderadatsch » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 12:43 pm)

phdnm wrote:Toujours libre :D


Hooray!

Also . . .

Négationnisme: le parquet fait appel de la condamnation de Vincent Reynouard


12/02/2015

L'homme, qui a tenu à se défendre sans l'aide d'un avocat, a été condamné pour la diffusion de vidéos où il s'insurgeait contre des commémorations pour le Débarquement, niant l'existence des crimes commis par les nazis. Problème: la peine dépasse ce que prévoit la loi.
(...)
Une peine jugée illégale par le parquet

Problème: la peine infligée dépasse ce que prévoit la loi. Le parquet a donc annoncé jeudi faire appel de cette condamnation. "Cette peine est illégale, elle ne correspond pas à ce qui est prévu par le code pénal", a déclaré jeudi à l'AFP le procureur, Renaud Gaudeul.

La loi limite en effet à un an et 35.000 euros d'amende la sanction maximum pour des propos ou écrits négationnistes.

Selon Renaud Gaudeul, "la sur-réaction est toujours dangereuse". "C'est moi qui ai pris l'initiative des poursuites", a-t-il rappelé, estimant qu'"on ne peut (lui) reprocher de la mansuétude" vis-à-vis de tels délits.



http://www.bfmtv.com/societe/le-negatio ... 63106.html


lol, j'étais juste en train de traduire ce passage pour les lecteurs du forum anglais.

Holocaust Denial: The prosecution appeals the sentence of Vincent Reynouard

12/02/2015

The man, who insisted on defending himself without the assistance of a lawyer, was condemned for the distribution of videos in which he protested against the D-Day commemorations, denying the existence of crimes committed by the Nazis. Problem: the punishment exceeds the previsions of the law

( . . . )

A sentence deemed illegal by the prosecution.

Problem: the punishment inflicted exceeds that provided for by the law. The prosecution thus announced on Thursday that it would appeal the sentence. "This punishment is illegal, it does not correspond with that which is provided for by the criminal code," declared prosecutor Renaud Gaudeul to the AFP [French Press Agency].

In effect, the law limits the maximum punishment for denialist statements or writings to one year [incarceration] and 35,000 euros in fines.

According to Renaud Gaudeul, "overreaction is always dangerous."

"It was me who took the initiative in the prosecution," he recalled, judging that "no one could reproach [him] for leniency" with regard to such offenses.
Der grosse Kladderadatsch war da.

-- D. Eckart Der Bolschewismus von Moses bis Lenin, "Er"

User avatar
Kladderadatsch
Valued contributor
Valued contributor
Posts: 254
Joined: Tue Jan 03, 2012 11:08 am

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby Kladderadatsch » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 4:28 pm)

Der grosse Kladderadatsch war da.

-- D. Eckart Der Bolschewismus von Moses bis Lenin, "Er"

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Thu Feb 12, 2015 11:52 pm)

Il y a un mois des millions de manifestants exprimaient ou même clamaient, notamment à Paris, leur attachement à la liberté d'expression.


Aujourd'hui que peuvent bien penser ces braves gens du fait qu'un tribunal français vient de condamner un père de famille (très) nombreuse et sans ressources (ou presque) à deux ans de prison ferme et à de lourdes peines financières essentiellement parce que ce dernier a publié, sur un point d'histoire, le résultat de ses recherches ?


Vincent Reynouard a été ainsi condamné sur le fondement de la loi Fabius-Gayssot du 13 juillet 1990 qui prévoit au maximum un emprisonnement d'une année. Il serait intéressant de voir comment le tribunal a pu justifier une telle décision. Pour sa part, le procureur semble craindre un cas de nullité et qu'à ce compte sa proie ne lui échappe. Il tient à ce que le coupable aille pour de bon en prison. Il insistera pour obtenir satisfaction.


Le piquant de l'affaire est que la loi du socialiste Fabius et du communiste Gayssot (aussi appelée "loi Faurisson" 1) interdit la contestation des "crimes contre l'humanité" tels que définis et condamnés en 1945-1946 par le Tribunal militaire international de Nuremberg (trois mensonges en trois mots). Renseignez-vous sur la gredinerie de ce tribunal 1) qui était juge et partie, 2) qui, dans les articles 19 et 21 de son statut, spécifiait qu'il ne serait pas lié par les règles techniques relatives à l'administration des preuves et qu'il n'exigerait pas que soit rapportée la preuve de faits de notoriété publique mais les tiendrait pour acquis, 3) qui refusait aux condamnés toute possibilité d'appel, 4) qui instituait le principe de responsabilité collective et celui de culpabilité d'office, 5) qui a considéré comme preuves authentiques tant de documents et rapports qui, par la suite, se sont révélés faux comme cela s'est trouvé être le cas pour les quatre millions d'Auschwitz, pour les chambres à vapeur de Treblinka, pour les six millions attribués par le tribunal lui-même à Eichmann, pour le crime de Katyn attribué aux Allemands (non mentionné dans le jugement), 6) qui n'était en rien "international" mais "interallié", 7) qui n'avait de militaire que les deux juges soviétiques dont l'un, Nikitchenko, avait été procureur aux abominables "procès de Moscou", 8 ) qui n'était que "la continuation de l'effort de guerre des Alliés" (procureur Jackson, organisateur dixit), etc., etc., etc.


Je suis prêt à témoigner en faveur de Vincent Reynouard en cause d'appel et à démontrer que, sur le plan scientifique, il ne reste plus, en 2015, pierre sur pierre de l'atroce édifice de calomnies 1) du prétendu génocide des juifs, 2) des prétendues chambres à gaz hitlériennes et 3) des prétendus six millions. Un exemple : après la mésaventure de l'expertise médico-légale de la scène du crime et des cadavres juifs du Struthof conduite par le professeur René Fabre, doyen de la Faculté de pharmacie de Paris, expertise terminée le 1er décembre 1945, il ne s'est plus trouvé un seul magistrat pour ordonner et obtenir une quelconque expertise médico-légale démontrant l'existence et le fonctionnement d'une telle arme de destruction massive par le gaz. On s'est passé de preuves au profit de "témoignages" ou d' "aveux".


Robert Faurisson, le 12 février 2015

User avatar
Kladderadatsch
Valued contributor
Valued contributor
Posts: 254
Joined: Tue Jan 03, 2012 11:08 am

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby Kladderadatsch » 4 years 5 months ago (Fri Feb 13, 2015 8:38 am)

A month ago, millions of protesters gathered in France, notably in Paris, to show—even shout—their attachment to freedom of expression.

Today, what do these good people think of the fact that a French court just condemned the father of a numerous family, practically without resources, to two years in prison and to heavy financial penalties simply because he published the results of his research on a point of historical interest?

Vincent Reynouard was sentenced in these terms on the basis of the Fabius-Gayssot Law of 13 July 1990, which provides for a maximum prison sentence of only one year. It will be interesting to see how the Court was able to justify such a decision. For his part, the prosecutor appears to fear a voided decision (i.e., due to the excessive prison sentence) and that his prey might escape on that account. He is determined to see the "guilty" go to prison in earnest. He will insist on obtaining satisfaction.

The irony in this affair is that the Fabius-Gayssot law—a law sponsored by a socialist (Fabius) and a communist (Gayssot), and which is sometimes called the "Faurisson Law" (on account of its origin as an attempt to intimidate the present writer)—prohibits the contestation of "crimes against humanity" as defined and prosecuted by the International Military Tribunal (three lies in three words!) of 1945-1946 in Nuremberg. Inform yourself about the shabby and underhanded nature of this Tribunal . . .

1) which was both judge and party to the case

2) which, in articles 19 and 21 of its founding statue, stipulated that it would "not be bound by technical rules of evidence" and that it would "not require proof of facts of common knowledge but shall take judicial notice thereof"

3) which refused the condemned all possibility of appeal

4) which instituted the principle of collective responsibility and guilt-by-office

5) which considered as authentic evidence numerous documents and reports which later were revealed to be false, as proved to be the case with the alleged four million victims of Auschwitz, the "steam chambers" of Treblinka, the six million victims attributed to Eichmann himself by the Tribunal, and the crime at Katyn attributed to the Germans (though not mentioned in the Tribunal's final judgment)

6) which was in no way "international" but rather merely "inter-allied"

7) which had no military members apart from the two Soviet judges, one of whom, Nikitchenko, was the prosecutor at the abominable Moscow show trials

8 ) and which was no more than a means of "continuing the war effort of the Allied nations" as American prosecutor Robert Jackson himself said, etc., etc.

I am prepared to testify on behalf of Vincent Reynouard in case of appeal, and to demonstrate that today, on a scientific level, there remains nothing left—not one stone standing—of the appalling edifice of calumny that is 1) the alleged genocide of the Jews, 2) the alleged Nazi gas chambers, and 3) the alleged six million victims. An example: after the misadventure of the medico-legal inquiry into the "scene of the crime" and the cadavers found at Struthof by Professor René Fabre, doyen of the Faculty of Pharmacy of Paris—an inquiry completed on 1 December 1945—there has not been a single magistrate who has seen fit to order and obtain an expert medico-legal opinion of any sort demonstrating the existence and the functioning of such a weapon of mass destruction by means of gas. Evidence has been dispensed with in favor of "testimonies" and "confessions."

Robert Faurisson, 12 February 2015
Der grosse Kladderadatsch war da.

-- D. Eckart Der Bolschewismus von Moses bis Lenin, "Er"

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3104
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Vincent Reynouard devant la justice

Postby phdnm » 4 years 5 months ago (Fri Feb 13, 2015 1:03 pm)

Image

Image

Image

Image

Image


Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest