Le Journal d’Anne Frank ne tombera pas dans le domaine public

Moderator: Moderator

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3145
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Le Journal d’Anne Frank ne tombera pas dans le domaine public

Postby phdnm » 3 years 10 months ago (Thu Oct 08, 2015 8:35 am)

Le Journal d’Anne Frank ne tombera pas dans le domaine public


8 octobre 2015

En 2016, Le Journal d’Anne Frank aurait dû tomber dans le domaine public. Ce ne sera pas le cas.

Le Fonds Anne Frank de Bâle a annoncé que le journal de cette jeune fille juive tuée dans les camps nazis bénéficiait du régime des œuvres posthumes, il reste donc protégé et bénéficie d’une exception.

Anne Frank une exception

Le Fonds Anne Frank explique : « Si la règle générale est celle des 70 ans pma (‘post mortem autoris’), de nombreuses exceptions existent telles que celles relatives aux œuvres posthumes ou aux œuvres composites. Si Anne Frank est décédée en mars 1945, les différentes versions de son journal restent pourtant soumises à protection en France, comme dans de nombreux autres pays, et donc à autorisation préalable du Fonds Anne Frank. »

Il faut savoir qu’une œuvre est censée tomber dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur : « Les versions du Journal telles que réalisées par Anne Frank elle-même n’ont été publiées que dans les années 1980, après son décès, et à ce titre bénéficient du régime des œuvres posthumes, et notamment du régime antérieur plus favorable ne faisant courir la durée de protection de 50 ans qu’à partir de la date de la première publication, soit bien au-delà de 2015. Il en est de même des versions du Journal réalisées par Otto Frank ou par Mirjam Pressler dont les droits appartiennent également au Fonds Anne Frank, sur la base cette fois des règles applicables aux œuvres composites, au regard du travail très important de ces personnes sur ces éditions. Ces deux versions restent ainsi encore protégées pour longtemps, Otto Frank étant décédé en 1980 et Mme Mirjam Pressler vivant actuellement en Allemagne. » Conclut le communiqué.

Anne Frank restera un symbole de la dernière Guerre Mondiale et des horreurs perpétrées par les nazis, le journal de la jeune fille a été traduit en 70 langues.

Business VS domaine public

Il faut savoir qu’un véritable travail de mémoire est réalisé autour de sa vie tragique et ces initiatives sont salutaires. Il existe en plus des lieux physiques qui lui sont dédiés, une application pour visiter Amsterdam sur ses traces et des ebooks publiés en plusieurs langues.

A. Frank est devenue à tort ou à raison une marque, un véritable business.

Toutefois, les défenseurs du domaine public ne voient pas les choses ainsi, un combat s’est engagé sur le Net, pour ne pas attendre 2051 pour que le Journal puisse être utilisé et lu par tous. De façon argumentée, ils estiment que le travail d’Anne Frank mérite d’être libre et libéré (voir les tweets ci-dessous)


http://www.idboox.com/culture/le-journa ... ne-public/

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3145
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Le Journal d’Anne Frank ne tombera pas dans le domaine public

Postby phdnm » 3 years 9 months ago (Mon Nov 16, 2015 11:20 pm)

Droit d’auteur : Le journal d’Anne Frank pourrait être protégé pour 35 ans de plus


17 novembre 2015

Le journal d'Anne Frank devait entrer dans le domaine public dans 6 semaines, mais la fondation Anne Frank a trouvé une nouvelle tactique. Elle estime que le père d'Anne Frank est le co-auteur du livre qui étend automatiquement la période du droit d'auteur.

Le journal d’Anne Frank va entrer dans le domaine public dans 6 semaines en Europe, mais les partisans du Copyreich ont trouvé une nouvelle tactique pour contrer cette libération. Anne Frank Fonds, la fondation qui gère le droit d’auteur de livre, a trouvé le moyen de préserver le droit d’auteur jusqu’en 2050. Anne Frank et sa famille se sont caché des nazis dans une Amsterdam occupée. Ils ont été découverts et Anne est morte dans le camp de concentration de Bergen-Belsen en 1945. Son père, Otto Frank, a survécu à la Shoa et il a publié le journal et les notes de sa fille.

La plupart des lois sur le droit d’auteur donnent une limite de 70 ans après la mort de l’auteur ce qui nous donne le 1er janvier 2016 pour le journal d’Anne Frank. Mais la fondation estime que Frank Otto est le co-auteur du livre et non simplement un éditeur. Et étant donné qu’Otto Frank est mort en 1980, cela signifie que le contenu qu’il a créé est sous droit d’auteur jusqu’en 2050. Aux États-Unis, le journal d’Anne Frank a été publié en 1952 et donc, il sera encore sous Copyright jusqu’en 1947 indépendamment de ce qui se passe en Europe. La fondation a envoyé des menaces aux éditeurs de ne pas publier librement le journal d’Anne Frank. Cela a soulevé d’énormes critiques contre la fondation et certains groupes ont déclaré que si la fondation persiste dans cette voie, alors ils publieraient massivement le journal d’Anne Frank sur le web.

Si le journal d’Anne Frank ne passe pas dans le domaine public, le musée d’Anne Frank à Amsterdam pourrait être le plus grand perdant puisqu’il est dans un litige judiciaire avec la fondation. Le musée prépare une version élaborée du livre qu’il publiera après l’entrée dans le domaine public. Et un porte-parole du musée a déclaré que personne d’autre qu’Anne ne peut être l’auteur du livre. La fondation Anne Frank collecte les royalties et elle a été créée par Otto Frank. Cette fondation collecte l’argent et le reverse à des oeuvres caritatives. On ignore le montant exact qui est raflé par cette fondation, mais le New York Times estime que la fondation a donné 1,5 million de dollars l’année dernière. Otto Frank n’a jamais prétendu à un droit d’auteur sur le livre lorsqu’il était vivant.



http://actualite.housseniawriting.com/t ... lus/10570/

User avatar
phdnm
Valuable asset
Valuable asset
Posts: 3145
Joined: Tue Jun 05, 2012 12:11 pm

Re: Le Journal d’Anne Frank ne tombera pas dans le domaine public

Postby phdnm » 3 years 8 months ago (Fri Nov 27, 2015 3:11 pm)

Le Journal d’Anne Frank devrait être publié en ligne


Pour étendre les droits d’auteurs, la fondation suisse souhaite enregister le père d’Anne Frank comme co-auteur

27 novembre 2015

Dans deux affaires séparées, la fondation qui possède les droits d’auteurs du Journal d’Anne Frank, une avocate et un professeur français ont décider de publier en ligne les écrits d’Anne Frank en janvier.

Isabelle Attard, une députée française dont les grands-parents sont morts pendant la Shoah, prévoit de publier l’ensemble du texte néerlandais du célèbre journal dont les faits se sont déroulés durant l’Holocauste, le 1er janvier, date à laquelle le droit d’auteur actuel expire, a indiqué le Guardian mercredi.

Séparément, Olivier Ertzscheid, maître de conférences à l’université de Nantes, envisage également de publier le texte sur Internet le 1er janvier.

Le journal d’Anne Frank, qui relate les deux années où la famille s’est cachée des nazis dans l’ « annexe secrète » d’un entrepôt d’Amsterdam, est sans doute le document le plus célèbre de l’époque de l’Holocauste et a inspiré plusieurs adaptations en pièce de théâtre et en film.

Elle est morte en 1945 dans le camp d’extermination de Bergen-Belsen.

Parce que les droits d’auteur européens expirent généralement 70 ans après la mort de l’auteur, les droits d’auteur devraient expirer à la fin de cette année.

Cependant, la fondation suisse que le père de Frank, Otto Frank, a fondée pour répartir les bénéfices du livre à des œuvres de charité, a annoncé récemment qu’elle prévoyait de lister Otto Frank comme co-auteur, ajoutant ainsi 35 ans de droit d’auteur. Otto Frank, le seul survivant des huit Juifs qui avaient cherché refuge dans l’annexe, est mort en 1980.

Un porte-parole d’Attard a déclaré au Guardian qu’elle envisage de défendre sa version en ligne du journal et est prête à aller au tribunal.

« De nombreux révisionnistes, des gens qui veulent nier que les camps d’extermination existaient, ont essayé d’attaquer le journal pendant des années », a déclaré le porte-parole d’Attard.

« Dire maintenant que le livre n’a pas été écrit par Anne seule affaiblit le poids qu’il a eu pendant des décennies, comme un témoignage des horreurs de cette guerre ».

Le porte-parole a ajouté : « Le 1er janvier, ‘Mein Kampf‘ entrera dans le domaine public, et [Attard] sent le symbolisme de tout cela, Mein Kampf entrant dans le domaine public et en contrepartie, le journal d’Anne Frank, ce travail très important sur les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, n’y entre pas dans le même temps, c’était inacceptable pour elle ».

Yves Kugelmann, un membre du conseil d’administration de la fondation Anne Frank, a déclaré au Guardian : « Après la guerre, Otto Frank a fusionné, ou compilé, les deux versions du journal qu’Anne Frank a laissées, qui étaient à la fois incomplètes et qui se chevauchaient en partie, en une seule version plus simple à lire. Il a tapé sur les manuscrits d’Anne Frank et avec des ciseaux et de la colle ensuite, les a littéralement « coupé et collé » dans la version qui a été publiée en anglais au début des années 50. Le livre qu’il a créé a son propre droit d’auteur ».


http://fr.timesofisrael.com/le-journal- ... -en-ligne/


Return to “Forum Révisionniste en Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest